Lili à Bali

Publié le par lili en escales

Lili à Bali

Du 19 septembre au 5 octobre 2012

 

Bali ou l'île des Dieux ..... et ce n'est pas un euphémisme..... Il ne se passe pas une seule journée sans qu'une cérémonie ne soit organisée ici ou là. Chaque intersection, chaque maison, chaque rizière, chaque voiture, chaque temple est orné d'une ou plusieurs offrandes afin de s'attirer les bonnes grâces des Dieux. Mais Bali c'est aussi la petite perle de l'Indonésie avec ses magnifiques plages, ses rizières en terrasses, ses volcans et ses habitants si souriants. Partir à Bali c'est un concentré de bonheur! Petit tour d'horizon d'une petite île au grand coeur.

Carte indonesie

(carte de l'Indonésie)

Bali fait partie des petites îles de la Sonde. Elle se situe entre les îles de Java et Lombok, sur l'arc que forme l'Indonésie. D'une superficie d'un peu plus de 5 600m² (soit les 2/3 de la Corse environ) et à 2 pas de l'Equateur, elle jouit d'un climat tropical avec une chaleur constante toute l'année et des pluies abondantes entre novembre et mars.

Bali a une particularité : elle est la seule île hindouiste dans un pays majoritairement musulman.

Environ 12 000 Km nous séparent de Bali.... un long voyage !

Au cours de ces 17 jours passés sur cette petite île, nous avons pu découvrir toute la diversité que peut offrir Bali à ses visiteurs. Voici un résumé de ce séjour autour de l'envoutante Bali.

Itinéraire

(notre itinéraire à Bali)

 

Mercredi 19 Septembre 2012 : Tanjung Benoa

15h30 : Nous venons d'atterrir à Bali. Ca y est, nous y sommes !!!

Avant toute chose, acheter le visa aux autorités à l'arrivée (25 $USD / personne). En cash évidemment alors autant être prévenus icon_wink.gif. Ensuite, commence la négociation avec les taxis à la sortie de l'aéroport. Ne vous arrêtez surtout pas au premier taxi rencontré mais continuez un peu votre chemin, plus on s'éloigne, plus le prix diminue. En quelques mètres, nous sommes passés de 250 000Rp la course à 120 000Rp !!! Ca vaut donc le coup de négocier un peu.

On monte donc dans notre beau taxi bleu, direction le Novotel de Tanjung Benoa, sur la Presqu'île de Bukit link.

Après 1/2 heure de route, nous y voilà ! Nous récupérons les clés de notre chambre, la 469, qui se trouve côté jardin (112€ / nuit sans petit déjeuner).

Le Novotel est divisé en 2 parties : 1 côté plage avec une partie des chambres, 1 grande piscine et la salle de restaurant; 1 côté jardin avec l'autre moitié des chambres et 2 piscines. On traverse donc la route (avec l'aide d'un policier qui fait la circulation 24h/24h) pour rejoindre la partie jardin de l'hôtel. La chambre est digne d'un Novotel : lit ultra confortable et grand, très bien équipée avec TV, bouilloire, coffre fort.... et eau potable en libre service. Bref, la classe ! 1209 Bali 1 (6)

(Chambre 469 du Novotel Benoa)

1209 Bali 1 (11)On profite des dernières heures de soleil pour terminer la journée au bord de la piscine avec un cocktail à la main (pina colada à 95 000 Rp).

Par chance, nous tombons en plein pendant l'Happy Hour (17h-19h) alors nous n'en payons qu'une sur les deux.

1209 Bali 1 (15)

(La Nirvana Pool)

A 18h30, fatigués et tiraillés par la faim, nous décidons d'aller manger. Evidemment, il y a un restaurant au Novotel mais le prix est assez élevé, alors on préfère aller dans un des restaurants qui longent la route. On jette donc notre dévolu sur le Sate Bali avec un menu à 30 000Rp (soupe + riz + fruits). Repas bon et pas cher du tout!

A 20h, extinction des feux ! Presque aussi bien que les poules icon_wink.gif

 

Jeudi 20 Septembre 2012 : Péninsule de Bukit

Pour le petit déjeuner, nous retournons au Sate Bali. Je tente le petit déjeuner américain (55 000Rp) et Julien l'indonésien (40 000Rp). Grosse erreur en ce qui me concerne !!! C'est dégueulasse !!! Tout a été bouilli : les oeufs, le bacon... Note pour plus tard : ne pas choisir le petit déjeuner américain!

A 10h, nous retrouvons Wayan, notre chauffeur pour la journée (450 000Rp/jour). Bon, il se trouve que ce n'est pas le Wayan que j'ai eu par mail mais un autre Wayan. A savoir qu'à Bali, ils ne sont pas très originaux sur les prénoms.... En fait, la tradition veut que l'on prénomme le 1er enfant Wayan, le 2ème Made, le 3ème Nyoman et le 4ème Ketut que ce soit une fille ou un garçon d'ailleurs. Et s'il y a plus que 4 enfants dans la fratrie, on recommence dans l'ordre pour les suivants. Autant vous dire que des Wayan on en croise partout.... icon_wink.gif

Nous hallucinons sur la circulation.... des scooters par milliers qui doublent par la droite, par la gauche.... un trafic super dense et des chargements improbables..... un code de la route très particulier.... C'est bien d'avoir un chauffeur ! icon_cool.gif

Cartepostale

Notre 1ère visite sera le Pura Luhu Uluwatu (20 000 Rp/personne), le temple perché sur la falaise.

1209 Bali 1 (44)

(Pura Luhu Uluwatu)

C'est le dernier jour des cérémonies du temple alors l'accès au site assez limité pour les touristes.... mais pas pour les singes qui se régalent des offrandes déposées un peu partout!!!

1209 Bali 1 (58)

(famille balinaise revenant de la cérémonie)

Uluwatu est aussi un spot de surf mondialement connu mais nous n'en avons pas vu ce matin là.

A quelques kilomètres d'Uluwatu se trouvent les plus belles plages de Bali mais, là encore pas de chance, la route est fermée pour cause de procession. Nous ne les verrons donc malheureusement pas....

Nous nous rabattons sur la Statue de Garuda qui se trouve au centre de la Péninsule de Bukit et qui, parait-il, offre une vue imprenable sur tout le sud de Bali. C'était sans connaître le tarif de l'entrée : 60 000Rp/personne alors que seulement 20% du site n'est terminé.... Demi-tour !

Nous mettons donc le cap sur Sanur et nous retrouvons vite coincés dans des embouteillages monstres ! En cause : la construction du contournement Ida Bagus Mantra!!! Ce que nous ne savons pas c'est que nous aurons les mêmes au retour.... icon_confused.gif

A 14h30, nous arrivons enfin à Sanur !  Reste plus qu'à trouver un restaurant ! Wayan nous dépose devant le front de mer et nous longeons la belle plage de sable blanc à pied à la recherche d'une jolie table. Le Toot Sie Bar & Restaurant fera l'affaire. Au menu : Ikan Satey (brochettes de poissons), Balinese Pancake (pancake fourré à la noix de coco râpée) et bières locales : Bintang (qui veut dire Etoile) et Bali Hai.

1209 Bali 1 (18)

(la fameuse bière de Bali : la Bintang !!!)

1209 Bali 1 (75)

(Ikan Satey servies sur un petit barbecue portatif)

Devant nous, s'étalent des dizaines de bateaux colorés posés sur le sable. Une vue superbe !!! 1209 Bali 1 (81)

(bateaux balinais sur la plage de Sanur)

1209 Bali 1 (71)

En retournant vers le parking (écrit Parkir pour Park Here !), on s'arrête dans une boutique pour acheter un sarong, sorte de paréo que l'on doit vêtir avant de rentrer dans un temple, homme comme femme. Malgré la négociation nous payons le prix fort (140 000Rp), mais ça on ne le saura que plus tard en croisant d'autres vendeuses ambulantes qui nous en proposeront à 10 000Rp ! Tant pis !

Nous faisons l'impasse sur le Musée Le Mayeur (10 000Rp/personne) (maison de style balinais) car l'après midi est déjà bien entamée et nous avons une longue route qui nous attend pour rejoindre le Novotel. Dommage !

Notre chauffeur parle assez mal l'anglais alors le retour se passe dans le silence. J'enverrai un mail à Wayan une fois à l'hôtel pour lui demander un chauffeur parlant mieux l'anglais.

Une 1ère journée pas très réussie donc : 8h de voiture pour visiter un temple à moitié fermé et manger dans un restaurant de plage, on a connu mieux !

On fini donc la soirée tranquilles dans notre chambre avec un bol de nouilles et des chips. Pénards !

 

Vendredi 21 Septembre 2012 : Plongées à Nusa Lembongan

Ce matin, le réveil est matinal puisque l'on vient nous chercher à 7h45 à l'hôtel pour notre journée plongée sur Nusa Lembongan. C'est sur cette île que nous avons le plus de chance de voir le fameux Mola Mola (poisson lune). On croise les doigts, les orteils, tout...

Nous retournons donc sur Sanur pour prendre le speed boat pour Lembongan (550 000Rp/personne aller-retour) link. Il existe plusieurs compagnies qui font la traversée mais, sur les conseils d'un ami vivant à Bali, nous avons opté pour Scoot Fast Cruises.

Carte Plongées Nusa Penida

(carte des spots de plongée sur Nusa Lembongan et Nusa Penida)

Après 30 minutes de bateau, nous accostons à Lembongan où nous sommes attendus par un employé de LDC (Lembongan Dive Center link, 650 000Rp/personne pour 2 plongées). Il nous conduit en scooter jusqu'au centre. Un grand moment !!! icon_biggrin.gif Le timing est serré alors pas le temps de trainer, on saute dans le bateau et on met le cap sur Manta's Secret, notre 1er spot de plongée. On s'équipe à bord et à l'eau ! Là, 3 ou 4 raies mantas nous rejoignent et jouent avec nos bulles. Elles resteront avec nous durant les 50 minutes de plongée. MAGIQUE !!!

1209 Bali 1 (136)

(raies mantas)

1209 Bali 1 (162)blog

On remonte avec des étoiles plein les yeux et l'espoir d'être aussi chanceux avec le Mola Mola.

On met le cap sur le 2ème spot, Crystal Bay. Petite pause repas à bord mais le mal de mer me guette alors je ne mange presque rien de mon Nasi Goreng (plat typique balinais à base de riz épicé) et me concentre sur l'horizon. Après 1h de tangage, nous retournons à l'eau pour mon plus grand plaisir. J'ai même pas donné à manger aux poissons! icon_cool.gif

Fière de moi !!! Et c'est pas le cas de tous les plongeurs à bord....

Nous évoluons dans un aquarium géant, c'est vraiment très beau mais pas de Mola Mola !!! Grrrrrr!!!!!! Et le pire dans cette histoire c'est que les plongeurs du bateau juste à côté de nous remonterons à peine 10mn plus tard et nous diront qu'ils l'ont vu au dernier moment! Les méga boules !!! Ca c'est joué à quelques minutes.....

Nous rentrons au club un peu déçus mais ravis de ces 2 plongées. Le personnel du centre est vraiment super et nous avons passé une excellente journée en leur compagnie. On recommande l'adresse sans hésiter icon_wink.gif

Comme nous avons un peu de temps devant nous avant de reprendre le speed boat pour Sanur, nous retournons à pied jusqu'au ponton et en profitons pour visiter un peu l'île. Nous traversons des aires de séchage d'algues rouges et vertes destinées l'industrie agroalimentaire ou cosmétique. Elles représentent la principale source de revenus des habitants de Nusa Lembongan.

1209 Bali 1 (267)

(séchage des algues au soleil)

Il règne une atmosphère paisible ici qui donne envie de prolonger son séjour sur cet havre de paix mais notre bateau nous attend, alors retour à la vie plus mouvementée du sud de Bali.

A 18h, nous sommes de retour au Novotel, fatigués mais heureux de cette 2ème journée.

Nous testons un autre restaurant à proximité de l'hôtel, le Nelayan link. Bon repas de poissons et de crustacés.

 

Samedi 22 Septembre 2012 : Tanjung Benoa - Banyuatis

Nous quittons Tanjung Benoa et le sud de Bali pour prendre la route des rizières et du nord, direction Munduk.

Ce matin, c'est Wayan, LE Wayan (adresse mail : wayan.driver.bali@gmail.com) avec qui j'ai échangé pendant des semaines par internet pour organiser ce voyage, qui vient nous chercher. Et c'est lui qui s'occupera de nous jusqu'à la fin du séjour. Cool !!! icon_biggrin.gif Il parle parfaitement anglais, comprend un peu le français et connait Bali comme sa poche. Il se révèlera un excellent guide. Grâce à lui, nous allons découvrir Bali, ses traditions, ses coutumes et ses habitants comme personne. Un grand merci pour tout !!!  

Nous avons de la chance car nous sommes à Bali en plein pendant les fêtes de Galungan (nouvel an balinais). Les Balinais célèbrent ainsi la victoire du bien sur le mal et la création de l'univers. Cet évènement est calculé d'après le calendrier balinais qui se compose de 210 jours. Pour l'occasion, des penjors se dressent devant chaque maison. C'est magique de circuler au milieu de ces rues ainsi décorées!

1209 Bali 1 (30)

(rue ornée de Penjors)

1209 Bali 1 (289)

(penjor)

Les penjors représentent un dragon, la tête étant la base et la queue le décor. Chaque famille crée son penjor pour l'occasion. Ce sont principalement les hommes qui sont en charge de la réalisation du penjor, nécessitant environ 1 semaine de travail. Les femmes, quant à elles, s'occupent des offrandes. Les penjors sont traditionnellement composés d'une grande tige de bambou pour la structure et de décorations réalisées avec des feuilles de palmiers. Un penjor de confection traditionnelle coûte environ 100 000Rp mais peut coûter bien plus cher s'il est acheté tout fait.

En fin de matinée, nous arrivons au temple de Tanah Lot (15 000Rp/personne + 5 000Rp pour la voiture).

1209 Bali 1 (330)

(Tanah Lot)

Ce temple aurait été construit sur un rocher au XVIème siècle pour vénérer les dieux de la mer. Mais avec le temps le rocher a commencé à s'émietter, menaçant la structure du temple. Il a donc été restauré dans les années 1980 grâce au financement du gouvernement japonais. C'est un des sites les plus visités de Bali même si le tiers de la roche est aujourd'hui artificiel.

Il fait vraiment très chaud ce matin alors nous reprenons la route assez vite. Nous traversons Tabanan puis la région de Jatiluwih et de ses fantastiques rizières en terrasses (15 000Rp/personne). Le paysage est bluffant !!! Des rizières en terrasses à perte de vue. Waouhhh !!! Dommage que le soleil ne soit pas de la partie....

1209 Bali 1 (403)

(rizières en terrasses de Jatiluwih)

1209 Bali 1 (455)

1209 Bali 1 (493)

Nous nous arrêtons dans un des petits restaurants qui fait face aux rizières. Nous mangeons donc le fameux riz rouge cultivé dans la région avec vue sur les rizières (buffet à 70 000Rp/ personne). Directement du producteur au consommateur icon_wink.gif 

Il existe 2 sortes de riz : le riz classique ou riz blanc et le riz rouge. Traditionnellement, il y avait 3 récoltes de riz par an mais de plus en plus la 3ème est remplacée par du maïs pour assécher la terre et ainsi la retravailler plus facilement ensuite. La riziculture ne représente plus qu'une infime partie des revenus des balinais au profit du tourisme (80% des revenus). Les jeunes ne veulent plus travailler dans les rizières car c'est trop dur et pas assez rémunérateur.  La fin des rizières en terrasse est-elle proche? Je ne l'espère pas car c'est ce qui fait Bali.

Pour digérer, nous partons faire une petite balade à travers champs. Le temps est couvert mais les paysages sont fantastiques. Nous croisons des nuées de libellules, comme si des centaines de petites fées tournaient autour de nous... La magie de Bali opère icon_wink.gif Bon, faut quand même savoir que, jusque dans les années 1970, les libellules faisaient partie du régime alimentaire des riziculteurs. Elles représentaient alors une source de protéines indispensables. Tout de suite, c'est beaucoup moins féérique !

On se remet en route pour le Lac Bratan et son temple, le Ulu Danu Bratan (30 000Rp/personne).

1209 Bali 1 (532)

(Ulu Danu Bratan)

1209 Bali 1 (512)

1209 Bali 1 (529)

Le Lac Bratan est le 2ème plus grand lac de Bali et culmine à plus de 1 000m d'altitude. C'est un ancien cratère qui s'est rempli d'eau. Sur ses bords a été construit, en 1694, un temple en l'honneur de la déesse de l'eau et de la fertilité Dewi Danau, le Ulu Danu Bratan. Nous arrivons en même temps que la brume, enveloppant ainsi de mystère le site. L'endroit est très beau même s'il fait bien froid. Tout autour de nous, de beaux jardins avec des fleurs superbes.

On doit écourter la visite car le soleil commence à tomber et nous voulons voir les 2 autres lacs situés quelques kilomètres plus loin : le lac Buyan et le lac Tambligan.

1209 Bali 1 (557)blog

(lac Buyan)

1209 Bali 1 (558)

(lac Tambligan)

Nous arriverons à Atres Villa link dans le petit village de Banyuatis à la tombée de la nuit. Ce petit hôtel, presque exclusivement fréquenté par des français, se situe en plein milieu des rizières. Nous héritons de la chambre n°10 qui surplombe tout l'ensemble (400 000Rp/2personnes en pension complète). La vue au coucher du soleil est fantastique !!! Je sens qu'on va bien se plaire ici icon_wink.gif

A 20h, c'est l'heure du repas que l'on prend avec les autres clients à une grande table, un peu façon refuge de montagne ou colonie de vacances. Le repas est très bon même si les quantités sont un peu justes....pas le même estomac balinais et européens icon_redface.gif

Après le repas, Gusti (le gérant) passe à table pour réserver les excursions du lendemain. Nous choisissons parmi une dizaine de sorties proposées, la visite de Banyuatis (50 000Rp/2personnes). Rendez vous est pris pour demain.

Petit tour vite fait sur internet pour trier mes mails et au dodo. Il y a une connexion gratuite à la réception mais c'est vraiment très très lent. On avait oublié comment c'était au début internet....

 

Dimanche 23 Septembre 2012 : Banyuatis

Le réveil est matinal. Merci les coqs !!! Je crois qu'en rentrant en France, je vais cuisiner un coq au vin juste pour me venger.... icon_twisted.gif

Je profite donc des 1ères lueurs depuis la terrasse de la chambre et découvre l'hôtel pour la 1ère fois. Vraiment très beau! 1209 Bali 2 (9)

(Atres villa vu depuis notre chambre)

Après un bon petit déjeuner, nous partons avec Bobby, un des garçons de la famille qui gère Atres Villa, à la découverte de Banyuatis. Nous traversons des rizières, bien évidemment, mais aussi des plantations de pamplemousses, d'ananas, de cacao, de café, de bananes, de jackfruits (un fruit vraiment énorme pouvant peser 30kg sans problème!), de clémentines, de vanille, d'avocats.... et de clous de girofle !!!

1209 Bali 2 (35)

(Jack Fruit)

1209 Bali 2 (31)

(clous de girofle en cours de séchage)

1209 Bali 2 (102)

(triage des clous de girofle)

Une fois triés et sélectionnés par les femmes, ils sont mis à sécher dans les cours des maisons, sur les bords de route, sur des bâches tendues.... Des hommes les ratissent régulièrement pour mieux les faire sécher.

1209 Bali 2 (16)

(ratissage des clous de girofle)

Il flotte alors, de partout, une odeur enivrante de clous de girofle. Ils doivent ainsi rester étalés au soleil une semaine pour obtenir cette couleur marron, signe qu'ils sont commercialisables. Ils se négocient alors aux alentours de 100 000Rp le kilo. Mais le plus impressionnant c'est le ramassage. Des hommes grimpent aux sommets des arbres grâce à une échelle de bambou icon_confused.gif Des fous !!!

1209 Bali 2 (116)

(ramassage des clous de girofle)

Nous visitons une torréfaction familiale au fond d'une cour faite de bric et de broc. Pour participer à l'économie locale, nous achetons un petit sachet de café au propriétaire (10 000Rp/100g). 1209 Bali 2 (26)

(café torréfié)

Le café balinais a la particularité d'être moulu très finement. Il n'est donc pas filtré alors attention au marc de café au fond de la tasse....

1209 Bali 5 (687)

Il existe un autre café, très rare et très cher  : le Café Luwak (alias "café caca" comme le surnomme Bobby icon_lol.gif).

Ce café est récolté dans les excréments des mangoustes (ou luwak). En effet, celles-ci se nourrissent des graines du caféier mais, du fait d'une digestion quasi absente, seule la pulpe du fruit est assimilée, le noyau étant restitué intacte. La transformation ainsi réalisée dans le tube digestif de l'animal développe des arômes subtils dans ce café le plus cher du monde.

Il peut se négocier aux alentours de 1000$ le kilo !!!

A la sortie du village, nous bifurquons dans la jungle en direction de la cascade de Banyuatis. Le chemin qui y mène est abrupt et la remontée va s'avérer difficile avec la chaleur. Mais la cascade vaut l'effort. Elle est superbe !!! Nous sommes seuls et en profitons pour nous baigner dans la piscine naturelle aux eaux fraîches.

1209 Bali 2 (65)

(cascade de Banyuatis)

Nous sommes de retour à temps pour le repas du midi et une Bintang bien méritée !

Nous passons le début d'après-midi tranquillement au bord de la piscine de l'hôtel puis à 16h, nous retrouvons notre guide pour la 2ème excursion de la journée aux alentours de Munduk (100 000Rp/2 personnes).

Nous commençons par la Cascade de Munduk (5 000Rp/personne). Là encore le chemin est raide. La cascade est très belle mais je lui trouve moins de charme qu'à celle de Banyuatis et elle est beaucoup plus fréquentée.

1209 Bali 2 (108)

(cascade de Munduk)

Ensuite, nous allons voir l'arbre sacré. Cet immense banian aurait servi, selon la légende, de refuge à 50 guerriers balinais qui fuyaient l'armée hollandaise. Ils se seraient alors cachés dans les racines entrelacées de l'arbre géant échappant ainsi à la mort.

Nous avons donc joué à cache-cache dans les méandres de ses racines. Bien rigolo !

1209 Bali 2 (169)

(l'arbre sacré)

Une pancarte accrochée à l'arbre interdisant l'accès aux femmes en menstruations m'a aussi bien fait rire. Il faut savoir qu'une femme qui a ses règles, qui est enceinte ou qui vient juste d'accoucher est considérée comme impure et ne peut donc pas accéder aux endroits sacrés et aux temples. A bon entendeur....

Nous finissons la journée par un combat de coqs. Ce loisir 100% masculin a généralement lieu vers 17h - 18h, après la journée de travail, dans un endroit reculé, à l'abri des regards indiscrets. Les hommes viennent parier (50 000Rp minimum), jouer, fumer, discuter.... Les coqs sont équipés d'une lame de couteau ficelée à l'une de leurs pattes. Ils sont ensuite présentés, 2 par 2,  à l'assistance pour les futurs paris puis mis face à face pour aiguiser leur agressivité. C'est là que la foule s'anime et que les paris fusent.

1209 Bali 2 (177)

(un des combattants équipé de sa lame)

Les coqs sont ensuite jetés dans l'arène créée par les spectateurs. La mise à mort de l'un des 2 coqs arrive rapidement, moins de 2mn après le début du combat.

1209 Bali 2 (193)

(le combat)

1209 Bali 2 (200)

Le perdant est alors dépecé sur place pour être mangé le soir même. Le vainqueur ne combat plus pendant plusieurs jours, il doit être soigné avant d'y retourner.

C'est plus l'ambiance, très virile et très enfumée, qui m'a transporté que le combat en lui même. Au final, l'attraction de la soirée c'était peut être nous 2. Beaucoup de regards tournés vers nous mais aussi beaucoup d'attentions à mon égard pour ne pas me géner dans le spectacle et la prise de photos.

Au 3ème combat, nous laissons tous ces hommes à leur loisir préféré pour retourner à Atres Villa. Sur le chemin du retour, nous croisons nombre de femmes, d'enfants et d'hommes, par ci, par là, entrain de faire leur toilette dans le canal d'irrigation des rizières. Ils sont nus et sans pudeur. Le soir, le canal se transforme donc en salle de bain géante à ciel ouvert. Surprenant, pour nous européens! Nous avions déjà pu constater que, dans la journée, le canal sert à laver le linge, voilà une autre utilité de cette source d'eau claire.... Pourtant le riz n'a pas encore de petit goût de savonnette...icon_eek.gif

 

Lundi 24 Septembre 2012 : Banyuatis - Pemuteran

Pas besoin de mettre de réveil à Bali ! Les coqs et les scooters s'en chargent !!! icon_evil.gif

Nous quittons Atres Villa pour rejoindre Pemuteran, notre prochaine étape. Il n'y a pas beaucoup de route entre les 2 alors pas de Wayan aujourd'hui mais un taxi (250 000Rp). Un peu lourd d'ailleurs le chauffeur !!! Dès que Julien descendait de voiture pour faire une photo, il me faisait du rentre dedans et pas très subtilement en plus.

Sur la route, nous faisons un stop au Pura Pulaki (donation obligatoire), un temple situé juste avant Pemuteran. Il fut construit dans les années 1980 face à la mer et possède comme seul intérêt sa population de macaques de Java. Ca grouille de partout ! Ils se battent, s'épouillent, dorment, jouent.... et nous, nous sommes prudents car ces petites bêtes sont voleuses, ont de bonnes dents, de longues griffes et peuvent devenir très agressives en cas de résistance (voir ma mésaventure avec l'un d'entre eux à Ubud).

1209 Bali 2 (251)

(macaque de Java)

Nous faisons vite le tour du temple et allons sur la plage avant de repartir. Là encore, des centaines de macaques occupent le terrain ! Impressionnant !!!

1209 Bali 2 (269)

(petit défi : combien il y a-t-il de singes sur la plage?)

On arrive au Tirta Sari Bungalow link à midi. Nous sommes sous le charme immédiatement ! Les bungalows (deluxe room : 600 000Rp/nuit avec petit déjeuner) sont disposés autour une jolie piscine. Nous récupérons la clé de notre bungalow (n°14) et prenons possession des lieux.

1209 Bali 3 (65)

(notre bungalow, le n°14)

Les bungalows sont de décoration balinaise et disposent d'une salle de bain à ciel ouvert. C'est superbe ! En plus, nous avons le dernier bungalow de l'hôtel, celui tout au fond du jardin donc presque pas de  vis à vis.

1209 Bali 3 (87)

(piscine du Tirta Sari Bungalow)

Nous décidons de manger au restaurant de l'hôtel avec vue sur la piscine pour le côté pratique. Au final, nous prendrons tous nos repas ici tellement tout est parfait : le cadre, le service, les mets dans l'assiette et le prix ! Un régal pour les papilles et pour les yeux !!! Pour ceux qui ne sont pas très habiles avec des baguettes qu'ils se rassurent! A Bali, on mange traditionnellement avec les doigts (de la main droite seulement, la gauche étant réservée aux choses impures) et dans les restaurants avec des couverts comme chez nous icon_wink.gif

DouceursBalinaises

Une fois repus, nous allons faire un tour sur la plage, à 2 pas de l'hôtel. Il fait tellement chaud que le sable noir nous brûle les pieds. Impossible de marcher pieds nus. On ne fait donc qu'une toute petite balade digestive. icon_wink.gif

1209 Bali 3 (103)

(plage de sable noir de Pemuteran)

On passera le reste de l'après-midi au bord de la piscine de l'hôtel que nous avons rien que pour nous. Le luxe !

Vers 16h, nous retrouvons Renaud, le propriétaire de Macro Bali Dive Center link, pour programmer notre journée plongées du lendemain. Renaud est Suisse et parle donc parfaitement français, d'ailleurs il a la tachtche icon_wink.gif Installé ici depuis presque 10 ans et marié à une balinaise, il est finalement presque plus balinais que suisse désormais icon_razz.gif On apprend donc pas mal de choses sur la vie à Bali grâce à lui. La chose la plus surprenante que nous avons appris c'est qu'un balinais souhaitant sortir du pays en tant que touriste doit avoir de 2 garants dans le pays visité....Pas si simple! Surtout quand on sait que le salaire moyen à Bali tourne autour de 1 200 000Rp par mois....

On doit écourter un peu la conversation car nous sommes attendus à 18h pour notre 1er massage balinais. On a réservé dans le salon de beauté situé juste à côté de l'hôtel (90 000Rp/personne pour 1h de massage). Un grand moment que ce massage balinais !!! Tout se passe très bien jusqu'à ce qu'on se retrouve à plat ventre avec le postérieur à l'air et une masseuse en train de nous fesser ! Et quand on passera sur le dos, j'aurais même droit à un palpé-roulé mammaire icon_eek.gif  On a halluciné mais on en a beaucoup ri ensuite !!! On sort de là, huilés comme des sumos mais détendus. En dehors de la grosse surprise de la fessée et de la palpation mammaire, le massage était fort agréable.

Nous finirons la soirée au restaurant du Tirta Sari avec un petit cocktail pour fêter cette 1ère journée au paradis icon_smile.gif

 

Mardi 25 Septembre 2012 : Plongées à Nusa Menjangan

Encore un réveil plus que matinal à cause des coqs. A croire qu'ils sont eux aussi en plein décalage horaire !!! Ils chantent à n'importe quelle heure de la nuit. Grrrr !!! icon_twisted.gif

Nous avons RDV à 8h30 au club de plongée pour notre journée sur Menjangan (700 000Rp/personne pour 2 plongées). Nous plongerons avec Putu, un jeune dive master balinais très gentil. Nous prenons la direction du port de Pemuteran en fourgon avec un autre couple de français bien sympa. Là, des dizaines de bateaux, tous identiques, sont amarrés. Ca laisse imaginer le monde qu'il doit y avoir en pleine saison touristique.... Nous montons à bord du n°27 et prenons la mer pour une grosse 1/2heure de traversée jusqu'à Menjangan avec en fond les volcans de Java. Superbe!

carte plongées Menjangan

(carte des spots de plongée de Menjangan)

Nous atteignons le 1er spot, Ancor Wreck, un tombant de plus de 30m, vers 11h. Nous sommes accueillis par une myriade de poissons multicolores et une raie aigle. Une belle plongée !

A midi, nous savourons à bord notre brunch préparé par la femme de Renaud. Un vrai délice !!!

Nous retournons à l'eau vers 13h30 pour notre 2ème plongée. Cette fois, c'est à Coral Garden que nous nous immergeons. Encore plus beau que sur la 1ère plongée et quelques nudibranches ! 

Merci à Renaud et à toute l'équipe de Macro Bali !!! Nous rentrons en milieu d'après-midi à l'hôtel avec de belles images sous-marines en tête.

Notre fin de journée sera identique à celle de la veille : piscine, farniente et restaurant. Que du bonheur ! On savoure cette dernière soirée dans ce petit coin de paradis !

 

Mercredi 26 Septembre 2012 : Pemuteran - Amed

On quitte Pemuteran et le Tirta Sari Bungalow avec le coeur gros. Nous étions vraiment bien ici et on serait bien resté quelques jours de plus.

Un dernier coucou à Ayu, l'adorable réceptionniste et on retrouve Wayan pour notre transfert à Amed.

En partant, nous faisons un arrêt au Pura Melangui (donation 10 000Rp), un temple dédié aux affaires. Il est en cours de décoration pour la cérémonie de la pleine lune de septembre qui aura lieu samedi. Nous revêtons notre sarong et le sash (la ceinture en tissus), obligatoire pour entrer dans n'importe quel temple de Bali. Le sarong sert à couvrir la partie basse du corps (homme comme femme) considérée comme impure et le sash, noué à la taille, délimite le haut pur, du bas impur.

 1209 Bali 3 (417)

(Pura Melangui)

Nous apprenons aussi la signification des ombrelles jaunes et blanches disposées un peu partout dans Bali en ces jours de cérémonies. Elles représentent, de par sa forme, le principe du leader : de par sa position plus élevée que les autres il est tenu de protéger les plus faibles. C'est la même chose pour les umbul umbul, genre de penjor en tissus colorés.

Les couleurs ont, elles aussi, une signification :

- jaune = pureté

- blanc = propreté

- rouge = Brama

- noir = Vishnu

- blanc et noir = Bolang qui représente l'équilibre, la différence entre le bien et le mal, le jour et la nuit

- multicolore = Shiva car c'est le centre, le plus important.

Pour la 1ère fois, nous sommes autorisés à entrer dans l'enceinte des prières. Julien se fait même bénir par une vieille dame qui ne lésinera pas sur la dose d'eau de purification. Si avec ça, il obtient pas une promotion en rentrant! icon_cool.gif

Nous reprenons la route pour les sources d'eaux chaudes de Banjar, Air Panas (5 000Rp/personne). Comme dans tous les sites touristiques de Bali, on traverse une zone de vendeurs en tout genre avant d'atteindre le centre d'intérêt. Ils sont un peu insistants mais pas agressifs. On va se changer dans les cabines prévues à cet effet et on s'immerge dans le 1er bassin d'eau soufrée. Il y a 3 bassins, tous avec des températures différentes mais tous chauds, nous les testons tous. Malgré la présence d'eau soufrée, aucune odeur désagréable n'est présente.Tant mieux ! Et puis, il y a des douches à l'air libre de disponible pour ceux qui souhaitent se laver avant de repartir. Pensez au savon... icon_wink.gif

Quand nous sommes arrivés, il y avait un peu de monde mais à l'heure du repas les bassins se sont vidés pour nous laisser seuls avec ce magnifique panorama.

1209 Bali 3 (484)

(les 3 bassins d'eau soufrée de Banjar)

1209 Bali 3 (495)

(bouches d'arrivée de l'eau soufrée)

Avant de quitter Banjar, nous nous rendons au Temple Bouddhiste (donation souhaitée) à quelques kilomètres des sources. C'est le seul monastère bouddhique de Bali et il est assez peu fréquenté par les touristes. Dommage car il est vraiment superbe! 

1209 Bali 3 (523)

(Temple bouddhique)

La faim nous tiraille alors on se remet en route pour Lovina. Nous faisons l'arrêt repas au Sea Breeze, un hotel restaurant en bord de mer. Le cadre est très chouette mais la nourriture moyenne. Nous faisons l'impasse sur Lovina qui ne représente pas un grand intérêt pour nous. Trop touristique.

Plus de 2h de route nous séparent encore d'Amed, notre prochaine destination.

Nous faisons un bref stop au Pura Meduwe Karang, un temple dédié à la Terre Mère qui assure la fertilité des cultures (donation obligatoire).

1209 Bali 3 (544)

(Pura Meduwe Karang)

Ce temple est célèbre pour son bas relief représentant l'artiste peintre hollandais Nieuwenkamp sur un vélo au début des années 1900.

1209 Bali 3 (550)

(bas relief du temple)

Nous sommes accompagnés par 3 enfants qui nous présentent les bas reliefs en français et chantent une petite chanson. Evidemment, le pourboire est attendu en retour....

1209 Bali 3 (556)

(une des statues fort sexy du temple!)

A l'approche d'Amed, nous passons sur une des anciennes coulées de lave du Mont Agung.

1209 Bali 3 (563)

(Mont Agung et sa coulée de lave)

1209 Bali 4 (347)

(Mont Agung vu depuis la plage de Bunutan)

Ce volcan de plus de 3000m d'altitude est entré en éruption pour la dernière fois en 1963 causant près de 2000 morts. 

Il est aussi vénéré que craint.

A 17h, nous sommes enfin arrivés à Baruna Dive Center link pour essayer le matériel de plongée pour le lendemain.

Rendez-vous est pris pour demain matin !

Nous faisons vite fait un saut sur la plage d'Amed pour voir la récolte du sel marin. Nous sommes très rapidement assaillis par des enfants puis des femmes qui veulent nous vendre des petits sachets de sel. Quasi impossible d'avancer et de profiter de la belle lumière de fin de journée. On abandonne.

1209 Bali 3 (566)

(évaporation dans des troncs de cocotiers évidés en vue de la récolte du sel de mer sur la plage d'Amed)

Nous arrivons à Aquaterrace link au coucher du soleil, juste à temps pour profiter de notre fantastique terrasse qui offre une vue à 180° sur la mer avec un cocktail de bienvenue (470 000Rp/nuit avec petit déjeuner). Superbe !

Notre chambre, de style japonais, est belle et spacieuse mais la salle bain est en mauvais état. A croire, qu'à Bali, il n'y a pas de plombier !!! Nous n'avons rencontré que des salles de bain en mauvais état : tuyauterie rouillée, calcaire.... Dommage.

Nous mangeons sur place au petit restaurant d'Aquaterrace. Au menu : sushis et soupe miso. Miam ! Très bon et même pas malade le lendemain icon_biggrin.gif

Le seul inconvénient d'Aquaterrace c'est que c'est un peu excentré (20mn d'Amed quand même) alors mieux vaut être véhiculé.

 

Jeudi 27 Septembre 2012 : Plongées à Tulamben

A 7h, le soleil est déjà très chaud et pas un brin d'air. On retrouve la chaleur suffocante du sud.

On prend le petit déjeuner sur notre terrasse avec le ballet des bateaux de pêcheurs rentrants au port comme arrière plan. Magique !

1209 Bali 4 (592)

(retour des bateaux de pêche, les jukungs)

1209 Bali 4 (333)

  (jukungs de toutes les couleurs)

1209 Bali 4 (595)

(petit déjeuner sur notre terrasse)

1209 Bali 4 (600)

(notre chambre)

1209 Bali 4 (609)

(Aquaterrace. Notre terrasse tout en haut)

Après le petit déjeuner, nous descendons attendre notre pick up pour le centre de plongée. C'est Darta, notre dive master balinais, qui vient nous chercher. Nous pouvons ainsi faire connaissance pendant le trajet. Il est bien sympa.

Map-dive-Amed

(carte des spots de plongée autour d'Amed)

Au programme de ces 2 plongées du jour : l'épave de l'USS Liberty et le tombant de Tulamben. Nous sommes excités comme des puces à l'idée de plonger sur une épave. C'est notre 1ère ! icon_biggrin.gif Et nous n'allons vraiment pas être déçus.

USS Liberty

L'USS Liberty était un cargo armé de 120m de long datant de 1918. Il repose aujourd'hui entre 7m et 30m de fond à quelques mètres de la plage de Tulamben depuis 1963 mais son histoire est un peu plus complexe. En effet, en janvier 1942, ce cargo de l'armée américaine a été torpillé par un sous marin japonais à 19km des côtes dans le détroit de Lombok. Afin d'évacuer la cargaison, il sera remorqué jusqu'à la plage de Tulamben (il devait initialement aller à Singaraja mais prenant trop l'eau, il s'arrêta à Tulamben). En 1963, avec l'éruption du Mont Agung et les tremblements de terre associés, l'USS Liberty glissa pour s'enfoncer à 30m de profondeur et devenir ainsi un paradis pour la faune et la flore marine.

On accède à cette épave depuis la plage, tranquillement. Du fait de sa position, elle est même accessible aux snorkleurs et aux débutants. Evidemment, elle est très fréquentée mais les clubs locaux programment cette plongée assez tôt pour devancer les clubs du sud de Bali qui viennent ici en excursion à la journée. Du coup, on peut profiter des beautés du site plus égoïstement icon_wink.gif

Pour le 2ème spot de plongée, nous reprenons le minibus pour effectuer les quelques centaines de mètres qui nous séparent du tombant de Tulamben. Là encore, beaucoup de poissons, de coraux, de nudibranches, de gorgones géantes et même 2 superbes poulpes.

Nudibranchouillasses

Tombant

A 15h, nous sommes de retour au club et on a les crocs ! Avec les autres plongeurs, nous allons manger dans un warung juste à côté : le Warung Enak. Une bonne cuisine pas chère mais un peu épicée tout de même icon_eek.gif.

Comme nous avons décidé de faire la plongée nocturne sur l'USS Liberty, nous restons au club et allons squatter la piscine de l'hôtel juste derrière en attenant l'heure de rendez-vous. Malheureusement, nous n'avions pas pensé à la cérémonie qui avait lieu ce soir entre le club et l'épave.... La route était bloquée pour la procession. Nous avons donc du annuler la plongée. Dégoutés !

On rentre donc à Aquaterrace déçus mais une autre journée plongées nous attend demain !

 

Vendredi 28 Septembre 2012 : Plongées à Amed

Ce matin, c'est en scooter qu'on vient nous chercher à l'hôtel. Un peu stressée quand même.... pas de casque, en tong, short et T-shirt.... Pour nous motards, habitués à tout l'équipement de protection, on se sent tout nu !

Aujourd'hui, nous plongeons sur Bunutan et Pyramids et pour y aller nous montons à bord d'un jukung. Le même que ceux que nous admirions depuis notre terrasse ce matin encore.... 30mn de moteur de tondeuse dans les oreilles. Que du bonheur !!! On arrive sur le 1er spot presque sourds icon_eek.gif On s'équipe à l'eau et je prends quelques minutes pour faire passer la nausée. icon_confused.gif

Une fois sous l'eau, nous sommes confrontés à un courant de fou, sportive la dérivante! Cependant, le spot est bien sympa avec des cousins de Bob l'éponge, des serpents de mer, des poissons scorpions et des bancs de poissons fantastiques!!!

Difficile, après la plongée, de remonter à bord du petit bateau.... heureusement que j'ai un homme fort pour m'aider à me hisser icon_wink.gif Puis de nouveau 30mn de bateau pour retourner sur la plage faire l'échange de bouteilles et encore du bateau pour rejoindre le 2ème spot. Mais cette fois on rame pour éviter le bruit.

Nous n'avons trop compris l'utilité du bateau au final mais il semblerait que se soit pour faire participer les pêcheurs aux revenus dégagés par la plongée.... j'aurais préféré faire une donation à choisir....

Bref, nous voilà sur Pyramids. Nous commençons un peu à accuser le coup des plongées successives et de la dérivante précédente. La migraine nous guette (même Darta, c'est rassurant) mais nous retournons à l'eau. Ce spot porte bien son nom puisque des pyramides en béton ont été déposées sur le fond en 2005 pour servir d'abris à la faune après le passage d'El Nino.

BunutanPyramids

 

La 1ère surprise arrive juste après l'immersion. Nous survolons une étendue de sable colonisées par une sorte de gros vers mais il s'agit d'anguilles de sable en fait. A notre approche, elles se cachent pour mieux ressortir sitôt passés. Incroyable ! Puis c'est au tour des raies électriques de jouer à cache cache avec nous.

Nous rentrons au club un peu plus tôt que la veille mais le temps de regarder les photos de chacun nous arrivons au Warung Enak à la même heure qu'hier icon_cool.gif

Puis vient le temps de payer nos dettes (pour nous 2 : 240€ pour 4 plongées par personne) et de remercier chaudement Darta avec qui nous avons passé 2 superbes journées !!!

Nous sommes de retour à Aquaterrace juste à temps pour notre massage balinais, "l'Aquaterrace Signature Body Massage" de 60mn (190 000Rp/personne). Comme nous avons réservé le massage pendant l'happy hour (entre 13h et 17h) on n'en paye qu'un sur les 2. Cool !!! icon_biggrin.gif

Là, c'est le pied total !!! 1 heure de massage tout en pression à l'huile de frangipanier, un pur délice! On sort du salon totalement relaxé et le sourire béat. En sirotant le thé glacé offert une seule question nous hante.... mais pourquoi on n'a pas pris la version 90mn au lieu de 60mn ??? icon_cool.gif

Pour prolonger ce moment de détente, nous nous faisons servir sur notre terrasse panoramique un jus de corossol glacé et admirons le coucher du soleil. Que c'est bon !!!

Nous prenons notre dernier repas à l'hôtel.

Demain nous retrouvons Wayan pour rejoindre Ubud, notre dernière étape du séjour.

 

Samedi 29 Septembre 2012 : Amed - Ubud

Ce matin, le vent souffle assez fort et les jukungs sont toutes voiles dehors. Nous savourons notre petit déjeuner sur la terrasse avant de reprendre la route.

Comme toujours, Wayan est à l'heure. Nous longeons la côte via Aas et Ujung

1209 Bali 4 (629)

(paysage lunaire vers Aas)

Le panorama est superbe. Un relief escarpé et une végétation entièrement brûlée par le soleil donnent l'impression d'être sur une autre planète.

Nous resterons coincés une bonne 1/2 heure sur cette petite route littorale en raison de travaux de voirie. L'occasion pour Julien de voir comment ça se passe ici, déformation professionnelle oblige icon_wink.gif

A Amlapura, nous faisons un stop au Puri Taman Ujung, le palais d'eau du roi de Karangasen (20 000Rp/personne). Nous sommes presque les seuls touristes à déambuler autour des bassins dans les beaux jardins tropicaux. Les bâtiments sont assez sobres mais de toute beauté tout de même.

1209 Bali 4 (650)

(Puri Taman Ujung)

1209 Bali 4 (687)

1209 Bali 4e (71)

Il est midi passé quand nous reprenons la route pour rejoindre la superbe plage de sable blanc d'Ujung (6 000Rp / voiture). Il y a pas mal de vagues sur cette plage alors on préfère ne pas se baigner.

1209 Bali 4 (710)

(plage d'Ujung)

1209 Bali 4 (716)

On s'attable donc tout de suite au Relax Café, un restaurant de plage tenu par un ami de Wayan. Nous sommes accueillis chaleureusement. Au menu, du barracuda grillé. Miam !!!

En attendant notre plat, Wayan nous explique beaucoup de choses sur Bali et ses traditions. Notamment sur le Nyepi, appelé aussi Silent Day qui a lieu en général au mois de mars. Ce jour là, aucune activité n'est autorisée à Bali : pas d'électricité, de voiture, de travail, de repas, de divertissements ou tout autre chose qui pourrait trahir la présence d'êtres humains sur terre afin de rester invisible aux mauvais esprits. Même l'aéroport est fermé à cette occasion.

Le barracuda était divin. Nous quittons cette petite crique bien agréable et prenons la direction de Tenganan, le plus ancien village de l'île. Il est habité par les descendants des 1ers balinais, les Bali Aga qui vivent pratiquement en autarcie. Malheureusement, aujourd'hui l'endroit est devenu très touristique (donation obligatoire à l'entrée) et le village n'a plus grand intérêt. C'est un marché à ciel ouvert avec des boutiques vendant les mêmes articles devant chaque maison. Dommage. Il subsiste quand même l'architecture originelle avec une place centrale tout en long et des maisons qui lui font face de chaque côté. Quelques vaches en liberté ruminent sur la place et des coqs multicolores égrainent le chemin.... Drôle de passe temps que de peindre les coqs.... icon_eek.gif1209 Bali 4 (734)

(coqs fluos de Tenganan)

 

1209 Bali 4e (151)

(vaches de Tenganan)

Nous arrivons sur Klungkung en fin d'après midi pour visiter le Taman Gili (12 000Rp/personne), vestiges du palais royal. Klungkung était la capitale d'un des plus puissants royaumes balinais qui résista aux hollandais jusqu'en 1908. En effet, le 18 avril 1908, le Dewa Agung, le roi le plus sacré de Bali, et sa cours se suicident pour éviter l'humiliation d'une reddition aux Néerlandais, c'est le Puputan ou "combat jusqu'à la mort". D'autres Puputans avaient déjà eu lieu à Bali, comme celui de Badung en 1906.

De l'ancien palais royal ne subsistent plus que le pavillon de justice, Kertha Gosa, et le palais flottant, Taman Gili. Leurs toits sont entièrement ornés de peintures réalisées par les artistes du village voisin, qui continuent encore à les entretenir et à les restaurer. Elles représentent des scènes de vie ou font allusion à la justice divine.

1209 Bali 4 (764)

(Taman Gili de Klungkung)

1209 Bali 4 (750)

(une des statues qui bordent le bassin du Taman Gili)

Nous faisons la fermeture du site et reprenons la route pour effectuer les derniers kilomètres avant Ubud.

Nous arrivons de nuit au Junjungan Hotel link. Il se trouve en retrait d'Ubud, à une quinzaine de minutes de route. Nous récupérons les clés de notre chambre, la n°2 à l'étage, et là on hallucine sur la taille du lit : 240cm !!! On va se perdre dedans !!! La chambre est belle et spacieuse avec un très haut plafond et une petite terrasse qui donne sur les rizières, ce séjour ici s'annonce bien !

1209 Bali 5 (7)

(chambre n°2)

Nous descendons au restaurant de l'hôtel pour prendre le repas du soir. La déco, là encore, est très réussie mais la carte des menus assez réduite et les prix élevés. Ca fera l'affaire pour ce soir mais on s'organisera autrement pour les autres soirs.

1209 Bali 5 (12)

(déco de la salle de restaurant)

 

Dimanche 30 Septembre 2012

Je suis réveillée tôt, comme tous les jours depuis notre arrivée à Bali. Je profite donc du calme matinal pour m'installer sur notre terrasse et admirer la vue sur les rizières. Superbe !

1209 Bali 5 (18)

(vue de notre terrasse au Junjungan hotel, Ubud)

Petit tour du propriétaire ensuite et petit déjeuner. Large choix de mets et joliment présentés. Hummm !

1209 Bali 5 (21)

(piscine de l'hôtel)

1209 Bali 5 (20)

(fleur de la plante grimpante qui orne les ballustres de l'hôtel)

Après le petit déjeuner, nous demandons à la navette gratuite de l'hôtel de nous déposer au centre ville d'Ubud. Premiers contacts avec la ville. Beaucoup de monde et surtout énormément de touristes, quel choc après ces jours passés en retrait de l'agitation touristique. Une vague sensation d'être au Cap d'Agde en plein mois d'août.... icon_confused.gif

Plan Ubud

(plan d'Ubud)

Nous partons donc retrouver la sérénité dans les rizières alentours pour une promenade à pieds. Aux détours d'un chemin, nous manquons marcher sur un serpent de presque 1m de long, puis de mettre la main sur un autre qui se chauffait au soleil sur un tronc.... La nature quoi !

1209 Bali 5 (54)

(le serpent que nous avons failli écraser)

Ici, le riz est déjà visible sur les plants. Il n'attend plus que de sécher pour être récolté. De nombreuses offrandes sont déposées ou même attachées aux pieds des plants de riz pour garantir une bonne récolte.

1209 Bali 5 (39)

(plant de riz)

1209 Bali 5 (66)

(offrande fixée sur un plant de riz)

1209 Bali 5 (499)

(rosée sur la rizière)

En plein milieu des rizières, nous tombons sur un café restaurant à la déco très zen, le Pomegranate. Nous en profitons pour faire une halte rafraichissante. Il offre une vue à 360° sur les rizières, vraiment superbe ! Dommage que certaines effluves d'eau croupie viennent gâcher le plaisir....

Le retour dans le centre ville est saisissant. Nous nous réfugions pour la pause repas au Café Lotus. Ce restaurant fait face au Pura Taman Saraswati, le palais aquatique, et offre une vue superbe sur les bassins du temple recouverts de lotus.

1209 Bali 5 (80)

(Pura Taman Saraswati)

1209 Bali 5 (29)

(fleur de lotus)

Le repas est bon mais sans plus et la note salée ! On paye le cadre !!! Bienvenue à Ubud où tout est beaucoup plus cher que dans le reste de l'île (hormis le sud méga touristique) et le sourire souvent absent des visages des balinais. L'invasion touristique gangrène les balinais et leur mode de vie. C'est flagrant ici. Nous sommes déçus par cette ville que tout le monde encense. Elle ne tient pas ses promesses de sérénité et d'authenticité. Mais au final, c'est pas plus mal que le tourisme se concentre à un seul et même endroit, ça permet de préserver le reste du pays.

Après le repas, on prend notre courage à 2 mains pour descendre à pieds une des 2 rues principales pour rejoindre la Monkey Forest (20 000Rp/personne). Ce n'est qu'une succession de boutiques de part et d'autres et de sollicitations pour un taxi, un massage ou un souvenir, donc pas de réel intérêt de balade.

La Monkey Forest porte bien son nom puisqu'elle est envahie de macaques (plus de 200 individus). Je prends sur moi pour pénétrer dans l'enceinte du parc car je n'aime vraiment pas ces singes qui vous grimpent dessus, vous volent ou vous agressent quelques fois. Pour les plus joueurs, des bananes sont en vente à l'entrée. Vous deviendrez alors le meilleur ami de ces grosses bêbettes ! En ce qui nous concerne, nous nous sommes abstenus ! Nous avons aussi pris toutes les précautions nécessaires pour éviter de se faire voler nos affaires par cet animal cleptomane : pas de lunettes, de casquettes ou autres objet potentiellement volables dans le sac à dos. Mais nous n'avions pas fait 20m qu'un mâle repère le sac à dos de Julien et lui saute dessus pour arracher un petit cadeau destiné à ma mère (c'est son anniversaire aujourd'hui !) que nos avions planqué dans la poche extérieure et bien ficelé au sac en lui même. Je tente alors de le récupérer ce qui n'est pas du goût du macaque qui tente alors de m'agresser. Dans un réflexe d'autodéfense, je l'assomme avec mon appareil photo. Il s'éloigne alors sonné mais toujours avec le cadeau encore emballé. Je le suis donc à distance et l'observe déchirer le paquet cadeau. Le plus génial c'est sa déception en voyant que ça ne se mange pas !!! Il l'abandonne alors pour jeter son dévolu sur une banane qu'un des gardiens du site lui jette. Je peux enfin récupérer mon petit cadeau (une babiole souvenir mais quand même!). Sale bête !!!!

1209 Bali 5 (84)

(et oui ça ne se mange pas !!! )

On termine la visite pas très détendu. Nous verrons aussi une femme se retrouver les fesses à l'air parce qu'un singe vicieux lui aura tiré sa jupe.... icon_confused.gif

1209 Bali 5 (105)

(bébé macaque à la Monkey Forest)

1209 Bali 5 (91)

(maman et bébé macaques)

Juste avant la sortie de la Monkey Forest se trouve un temple aux bas reliefs et aux statues assez salaces et morbides, le temple de la crémation. Des sculptures représentent des scènes de fornication, des statues de démons arrachent des têtes d'enfants.... Plein de choses avenantes à voir dans ce temple! icon_eek.gif Ca fait froid dans le dos.

1209 Bali 5 (123)

(qui a dit que les hommes se comportaient comme des sangliers? ! )

1209 Bali 5 (120)

(de quoi rendre les enfants sages....)

En fin d'après-midi, nous retrouvons la navette de l'hôtel qui nous attend comme convenu à l'office du tourisme.

Nous rentrons à l'hôtel prendre un bain à la piscine avec un thé glacé offert tous les jours vers 17h avant de repartir à 19h pour assister à une représentation de Kecak au Batu Karu Temple (75 000Rp/personne).

A Ubud, chaque soir, de nombreux spectacles de danses traditionnelles, comme le Legong ou le Kecak, sont proposés aux touristes. La liste est disponible à l'office du tourisme. L'histoire racontée au cours de ces spectacles est toujours la même : une princesse enlevée par un démon et sauvée par le bien. Néanmoins, la mise en scène est totalement différente. Il est donc bien d'assister à au moins 2 styles différents.

Ce soir, c'est donc le Kecak Fire and Trance Dance que nous avons choisi. Une petite centaine d'artistes, presque entièrement des hommes, occupent la scène. Aucun instrument de musique pour animer tout ça, juste la voix des hommes. Très impressionnant !!! On ne voit absolument pas les 1h30 de spectacle passer.

1209 Bali 5 (145)

(représentation de Kecak Dance)

 

Lundi 1er Octobre 2012

Aujourd'hui, nous avons rendez-vous avec Wayan à 10h pour aller découvrir la région du Lac Batur.

Juste à quelques kilomètres d'Ubud, se trouve Tegallagang et ses rizières en terrasse époustouflantes ! Peut-être les plus belles de Bali. Normalement, il faut s'acquitter d'un droit de passage de 5 000Rp mais ce matin le garde nous en fait cadeau.

1209 Bali 5 (250)

(rizières en terrasse de Tegallagang)

1209 Bali 5 (243)

(balinaise dans les rizières)

1209 Bali 5 (255)

(riziculteur)

Tegallagang c'est aussi LE village de l'artisanat de Bali. Ici, les prix défient toute concurrence et il y a un très large choix d'objets d'art. Nous ferons nos courses au retour.

Nous poursuivons notre route jusqu'à Kintamani, aux portes du Mont Batur, et c'est là que l'arnaque commence : il faut payer 25 000Rp pour pouvoir continuer notre chemin. Nous nous arrêtons pour une petite photo d'ensemble. On distingue bien l'ancienne coulée de lave dans le paysage et le lac en contre bas. D'ailleurs, il est loin d'être bleu... icon_confused.gif On nous aurait menti?....

1209 Bali 5 (323)

(Mont Batur et Lac Batur)

Arrivés au Pura Ulun Batur, temple dédié aux déesses et dieux de l'eau, l'arnaque organisée continue : 25 000Rp/ personne cette fois de droit d'entrée puis 2m plus loin on se retrouve coincés dans une salle avec une balinaise absolument exécrable (la seule que nous croiserons dans tout Bali!). Elle n'est pas contente car nous portons nos propres sarongs et ne peut donc pas nous facturer la location. Elle trouve alors le prétexte qu'ils ne sont pas noués correctement pour nous les refaire de force et ajouter un sash à cause d'une pseudo cérémonie. Elle nous demande alors  50 000Rp pour nous 2. J'hallucine !!! Je refuse et fait mine de tout quitter et partir. Elle s'énerve d'autant plus et pour la 1ère fois, je dois hausser le ton et me faire menaçante. On finit par lâcher 10 000Rp (c'est déjà cher payé!) pour avoir la paix et faire notre visite tranquille.

1209 Bali 5 (308)

(Pura Ulun Batur)

Le temple est beau mais ne vaut ni le détour ni la prise de tête. Il y a plein d'autres temples à Bali tout aussi beaux et bien plus accessibles.

En sortant du temple, notre dragon nous retombe dessus mais cette fois je l'ignore et monte dans la voiture en lui claquant la porte au nez. C'en est trop !

Nous descendons, en direction de Toya Bungkah, par la petite route qui serpente pour nous approcher du lac. Nous traversons d'anciennes coulées de lave (elle ressemble à une éponge) mais le lac est quasi inaccessible puisque la baignade est interdite (c'est la réserve d'eau potable de Bali). On est déçu. Décidemment, c'est une journée sans.

Wayan réussira malgré tout à nous trouver un petit sentier qui nous mènera aux rives du lac. Merci Wayan !!!!

1209 Bali 5 (320)

(lac Batur)

Nous devions manger à Kintamani mais, devant l'agressivité des balinais ici, nous préférons revenir sur Tengallagang. Wayan connait un petit restaurant bien sympa avec une vue sensationnelle sur les rizières, le Dewi Café. Il est 14h, nous sommes les seuls clients. Le repas est très bon et très bien présenté, la serveuse est adorable! Ca fait du bien de retrouver le Bali qu'on aime ! 1209 Bali 5 (339)

(nasi goreng, spécialité balinaise)

A 15h, on se remet en route pour les sources sacrées et le temple de Tirta Empul (15 000Rp/personne). Nous tombons en pleine cérémonie mais sommes quand même autorisés à pénétrer dans le temple. C'est magique !

1209 Bali 5 (369)

(sources sacrées de Tirta Empul)

Les balinais sont en tenue traditionnelle, il y a de la musique, des danses, des sourires, de la bonne humeur, des offrandes partout. Je suis sous la charme et très intriguée par ces monticules d'offrandes que les femmes portent sur leur tête. Je vais donc demander à une mamie si je peux essayer et là je reste scotchée !!! Ca pèse plus de 10kgs sans problème. J'apprendrais plus tard que les femmes sont entrainées depuis toute petite à porter des charges de plus en plus lourdes, pouvant même atteindre leur propre poids !!! icon_eek.gif 

1209 Bali 5 (396)

(famille balinaise à Tirta Empul)

1209 Bali 5 (433)

(jeune balinais)

1209 Bali 5 (406)

(paquets d'offrandes)

1209 Bali 1 (315)

(après la cérémonie, les balinais se collent des grains de riz sur le front)

1209 Bali 5 (711)

(offrandes)

1209 Bali 5 (292)

1209 Bali 5 (453)

(danseurs balinais)

1209 Bali 5 (446)

(danseuses balinaises)

  1209 Bali 5 (441)

(jeunes danseuses)

1209 Bali 5 (456)

(représentation de Legong par les enfants)

Nous quittons la cérémonie de Tirta Empul avec regrets mais nous avons encore les monuments royaux de Gunung Kawi (15 000Rp/personne) qui nous attendent. Il faut descendre plus de 200 marches avant d'apercevoir les Candis creusés dans la roche (temples funéraires javanais). Il est 17h et nous sommes seuls.

  1209 Bali 5 (487)

(monuments funéraires de Gunung Kawi)

Datant du Xième siècle, Gunung Kawi se compose de 10 Candis divisés en 2 parties par la rivière Pakrisan. Ils auraient été érigés en l'honneur du roi Udayana et de sa famille.

C'est superbe ! Sans parler des rizières tout autour !!!

1209 Bali 5 (471)

(rizières de Gunung Kawi)

La remontée par contre sera beaucoup plus difficile ! Heureusement que le soleil est parti, nous épargnant ainsi de la chaleur de ses rayons.

Nous rentrons à l'hôtel pour une douche bien méritée avant de retourner en ville pour manger dans une institution à Ubud : le Café Wayan (rien à voir avec notre chauffeur! ). Il est complet, comme chaque soir de la semaine, mais nous n'attendrons pas longtemps avant d'être placés à la table n°44 (dans le fond du restaurant). Ambiance romantique garantie! Au menu pour moi Mahi-Mahi grillé (ça me rappellera notre voyage de noces en Polynésie Lili en Polynésie pour son voyage de noces ). Ne surtout pas faire l'impasse sur les pâtisseries qui sont à tomber par terre !!! (pour les gourmands, on peut en acheter à emporter toute la journée dans la boutique à l'entrée du restaurant).

 

Mardi 2 Octobre 2012

Journée de relâche aujourd'hui. Matinée tranquille au bord de la piscine.

A midi, nous nous faisons déposer en centre ville pour aller visiter le Puri Lukisan Museum (50 000Rp/personne avec une boisson offerte à la fin de la visite). Grosse collection de tableaux et de sculptures mais personnellement je n'accroche pas avec l'art balinais en ce qui concerne la peinture. On en fait donc assez vite le tour.

En sortant, on s'arrête manger au River View Restaurant. Le cadre est sympa et en retrait de la route principale donc assez calme. La nourriture est simple et pas chère. Une bonne petite halte en somme.

On décide de s'offrir un massage balinais l'après midi alors sur les conseils du Routard, nous allons au Lily Spa dans Bisma Road (et puis le nom je trouve ça rigolo). Nous choisissons l'Aromathérapie Massage (80 000Rp/personne) d'une heure (en réalité c'est 1h douche comprise, soit 45mn réelles de massage). L'accueil est sans chaleur ni grand intérêt pour la clientèle. Le massage est bâclé. Nous sortons de là déçus !!! Nous sommes très très loin de la qualité des massages d'Aquaterrace à Amed !

En sortant, on poursuit la balade dans Bisma Road qui mène jusqu'à la Monkey Forest. C'est une route calme, à 2 pas du centre d'Ubud, un bon endroit pour trouver un hôtel au final.

Nous passons devant le Venezia Spa link (un autre endroit conseillé par le Routard) pour réserver notre Flower Bath pour le lendemain (150 000Rp/personne pour 1h45 de soin).

Nous sommes en avance sur l'heure de rendez-vous avec la navette de l'hôtel alors nous en profitons pour aller boire un verre au Tropical View Café juste à côté de la Monkey Forest. Nous buvons un jus de mangue frais pressé avec vue sur les rizières. Très agréable ! Dommage que certaines odeurs d'eaux croupies (encore elles !) soient diffusées par la brise de temps en temps.

Nous ne faisons qu'un bref passage dans notre chambre, juste le temps d'une douche puis repartons en ville pour assister à notre 2ème spectacle de danse balinaise : le Ramayana Ballet (80 000 Rp / personne) qui est joué dans la cour de l'Ubud Palace. Les danseuses sont splendides et le cadre magique. Une bien belle soirée encore!

1209 Bali 5 (577)

(danseuses du Ramayana Ballet)

1209 Bali 5 (579)

(une des danseuses de Legong)

 

Mercredi 3 Octobre 2012

Ce matin, Wayan passe nous chercher à 9h30. C'est une journée surprise. Nous ne connaissons pas le programme qu'il nous a concocté mais nous lui faisons entièrement confiance.

1209 Bali 5 (596)

(Wayan et son minivan)

Nous mettons le cap sur Sidemen et nous arrêtons dans une fabrique de sonklets : Pelongi. Impressionnant de voir tout le processus de fabrication de ces tissus, de la réalisation des motifs au tissage en passant par la filature. Ici, ce sont les hommes qui créent les motifs en nouant des fils de raffia de différentes couleurs sur des fils de coton blanc (environ 2j de travail). Ainsi quand ils trempent l'étoffe dans les bains de teinture, les motifs sont protégés. Ensuite, vient le séchage. L'étape suivante consiste à enlever les noeuds de raffia pour colorer les motifs un à un à l'aide de deux spatules en bois crantées qu'ils frottent l'une sur l'autre. De nouveau, quelques jours de séchage. Puis on recommence avec une autre couleur et ainsi de suite jusqu'à ce que tous les motifs soient teintés (2j par couleur environ). Direction la filature et l'atelier de tissage pour finir (minimum 2j). Très impressionnant de voir ces femmes utiliser de vieux métiers à tisser en bois, comme nos grands mères le faisaient il y a bien longtemps déjà. Il faut donc au minimum une semaine de travail pour réaliser une simple étoffe et beaucoup plus pour un sonklet.

1209 Bali 5 (613)

(coloration des fils de coton)

1209 Bali 5 (640)

(atelier de tissage)

1209 Bali 5 (637)

(jeune balinaise à l'ouvrage)

Nous en profitons pour acheter, à la boutique, un magnifique sonklet en fil d'argent (900 000Rp le grand modèle). Ces sonklets étaient initialement réservé à la famille royale mais aujourd'hui ils sont utilisés lors d'évènements spéciaux comme les mariages.

Nous reprenons la route, via de beaux paysages de rizières, pour faire la halte repas à Iseh au Warung Makan avec vue sur le Mont Agung et les potagers. Je découvre pour la 1ère fois à quoi ressemble un pied de cacahuètes. Il faut une 1ère fois à tout ! icon_wink.gif

Nous sommes encore tous seuls au restaurant. Le repas est bon et la vue superbe. On savoure.

1209 Bali 5 (673)

(l'homme et le coq)

Aujourd'hui c'est jour de démontage des penjors, cela faisait 1 mois qu'ils étaient installés. Dommage ! C'était vraiment beau ces rues ainsi décorées...

En début d'après-midi, nous nous arrêtons dans un jardin botanique à Nongan, le Teraz Agro Wisata, pour déguster le fameux Café Luwak. La visite est gratuite. Wayan nous sert de guide et nous fait découvrir toutes sortes de plantes. Avant de sortir du jadin botanique, il y a une dégustation gratuite de 5 sortes de thés et cafés produits ici. On est séduit par le Ginger Tea (thé au gingembre) à la fois piquant et sucré. On en achètera à la boutique en partant. On teste aussi le Café Luwak (40 000Rp la tasse). Il est plein de saveurs différentes et bien plus fort que le café standard.

Wayan nous conduit ensuite vers Bangli pour visiter le Pura Kehen, le temple des morts (10 000Rp / personne + 5000Rp pour la voiture), une sorte de miniature de Besakih. On accède à la 1ère cour où trône un gigantesque banian grâce à un escalier monumental. Sur les murs d'enceinte du temple, on peut observer de vieilles porcelaines chinoises incrustées. Bizarre ! Un bien beau temple assez peu fréquenté.

1209 Bali 5 (697)

(escalier monumental du Pura Kehen)

En rentrant sur Ubud, nous faisons un arrêt à Tegallagan pour faire nos emplettes dans les boutiques d'artisanats.

Wayan nous dépose juste à temps au Venezia Spa pour notre soin. Il est 18h. La journée était parfaite ! Mais une fois encore, nous sommes déçus par la prestation de ce spa. Hygiène un peu limite et problème avec un masseur. Depuis quand on prévoit un homme alors qu'on est à moitié nu ???.......icon_eek.gif

A 20h, nous sortons du spa et nous attablons au 1er resto sympa que l'on trouve, le Galu Bali, juste en face du Coco Market. Repas agréable et serveuse très gentille, le tout pour un prix modique. Enfin !

Nous retrouvons la navette de l'hôtel comme prévu à 21h30. Il est temps d'aller se coucher.

 

Mercredi 4 Octobre 2012

Ce matin encore nous profitons de la piscine avant de boucler nos valises. Nous changeons d'hôtel pour la dernière nuit car le Junjungan était complet. A midi, nous payons nos dettes (450$US / 5 nuits) et nous nous faisons déposer par la navette à notre prochain hôtel, le Alas Petulu Cottages link (qui se trouve dans la même rue mais beaucoup plus proche du centre-ville d'Ubud).  Nous avons réservé la Pool Villa, c'est la n°104. MAGNIFIQUE !!!! On pousse la grande porte de l'enceinte et l'on tombe sur une superbe piscine privée à débordements dans un jardin tropical, une cuisine extérieure et la chambre. C'est bon le luxe !!!! Surtout quand c'est abordable !!! (1 150 000 Rp / nuit avec le petit déjeuner)

1209 Bali 5 (749)

(notre Pool Villa)

1209 Bali 5 (735)

(notre chambre)

L'hôtel propose aussi 2 autres très belles piscines à ses clients. On les testera toutes après manger icon_biggrin.gif.

Comme nous ne sommes pas très loin du centre-ville, nous descendons à pieds pour manger. Nous avions repéré le Havana Café (en clin d'oeil à notre séjour à Cuba) quelques jours auparavant alors c'était notre dernière chance d'y aller. Jolie musique cubaine en fond, cadre sympa et nourriture qui change du Nasi Goreng icon_cool.gif

L'après-midi sera consacrée à la farniente au bord de notre piscine. Trop bon !!!! On profite de nos dernières heures de vacances à Bali car demain c'est le grand départ icon_cry.gif

Le soir, nous décidons de nous offrir un des meilleurs restaurants d'Ubud pour fêter nos superbes vacances à Bali : le Three Monkeys link. Le cadre est très agréable avec la lumière tamisée et les rizières autour mais notre enthousiasme va s'arrêter là. Les cocktails sont bons mais sans aucun effort de présentation, les lumpias ne sont vraiment pas bons, limites avariés et le plat principal est carrément immangeable !!! Le tout pour 448 000 Rp !!! Le repas le plus cher et le plus dégueulasse de tout notre séjour! A fuir malgré les recommandations du Routard et du Lonely Planet. La seule chose positive de cette soirée c'est que nous avons rencontré un couple de français bien cool avec qui nous avons sympathisé. On décide alors d'aller manger le dessert au Wayan Café, une valeur sûre. Ce fut une bonne dernière soirée au final.

 

Jeudi 5 Octobre 2012

La motivation n'est pas là, le coeur est gros ce matin. Dans quelques heures nous repartons pour Singapour.

Le petit déjeuner n'est pas terrible même s'il est servi sur notre terrasse.

Nous finissons nos valises et retrouvons Wayan à 9h30 comme prévu. Direction l'aéroport et pour la 1ère fois, la circulation est fluide. Nous arrivons donc bien en avance.

Au moment de nous déposer, Wayan se faire rentrer dedans par une dame qui ne regardait pas où elle allait...... la loose ! Juste un peu de tôle froissée mais nous sommes tellement désolés pour lui.

Nous le remercions chaudement pour tout. Grâce à lui nous avons vraiment découvert Bali.

A 12h55, nous nous envolons après nous être acquittés de la taxe de sortie du territoire de 150 000 Rp par personne.

 

SELAMAT JALANG

 

Infos pratiques :

* Formalités : Passeport valable 6 mois après la date de retour + visa à acheter à l'arrivée (25$USD / personne) valable 30jours + taxe de sortie à payer en cash (150 000 Rp / personne)

* Décalage horaire = +6h en été et +7h en hiver

* La monnaie est la roupie indonésienne : 1€ = 12 230 Rp environ

Attention à ne pas vous faire avoir quand on vous rend la monnaie car il circule encore de vieilles coupures qui n'ont plus cours.

Billet 2000Rp Face

(billet de 2 000 Rp)

1209 Bali 5 (344)

(pièces de monnaie)

* Quelques prix : _ 1L d'essence = 4500Rp

                               _ 1 bouteille eau = 2500Rp

                               _ 1 repas complet = 60 000 Rp / personne

                               _ 1 location de scooter à la journée = 50 000Rp

* Climat : Il fait chaud toute l'année, entre 25° et 35° et il n'existe pas réellement de saison des pluies. Il fait juste un peu plus humide entre janvier et mars.

* Santé : aucun vaccin ni traitement spécifique pour Bali. Il n'y a pas de moustiques donc pas de paludisme

* Déplacements : Ce ne sont pas les taxis ou les bémos (sorte de mini bus) qui manquent alors il est très facile de se déplacer dans l'île. Possibilité de louer des scooters aussi mais on roule à gauche ici, le code de la route quasi inexistant et la circulation dense alors autant faire appel aux services d'un chauffeur pour le prix....

* Les prises électriques sont les mêmes qu'en France donc pas besoin d'adaptateur.

 

Quelques mots de vocavulaire :

* Ya = oui

* Tidak = Non

* Terima Kasih = merci

* Selamat datang = bienvenue

* Selamat Pagi = bonjour

* Selamat Tinggal = au revoir

* Air = eau

* Bebek = canard

* Babi = cochon

* Ayam = poulet

* Ikan = poisson

* Pedas = épicé

Publié dans Asie

Commenter cet article

Lairy 03/01/2016 17:17

Très bien, très clair et utile

Loeiza 17/06/2015 10:29

Bonjour,
Votre blog est vraiment bien fait , il décrit parfaitement bien la bote des paysages balinais ! Je recommande une agence spécialisee dans la location de villas, Bali je t'aime, elle propose des villas partout dans l'ile a des prix adaptes a votre budget. Contactez la ou visitez son site internet pour plus de renseignements !

lili en escales 19/06/2015 08:26

Bonjour et merci. Je laisse le conseil aux futurs lecteurs ;-)

Danielle 30/11/2014 12:29

Bonjour
Je suis actuellement en train de préparer mon voyage sur Bali pour Mai 2015 et je suis tombée par hasard sur votre blog que j'ai lu avec beaucoup de plaisir ! Trés intéressant .... Avec les recherches que j' ai déja faites j' avais l'impression d'y être Merci pour ces renseignemnts très précieux Et continuer de voyager cela enrichi tellement notre vie et donner envie aussi à d' autres qui n'ont jamais franchi ce pas ....MERCI

lili en escales 30/11/2014 14:05

Merci pour vos compliments, ça me va droit au cœur. Je vous souhaite de passer de très bonnes vacances à Bali. Si vous avez des questions ou des hésitations sur l'organisation de votre séjour, n'hésitez pas à me demander. Au plaisir de se croiser un jour, quelque part à l'autre bout de la terre ;-)

Odile 13/08/2014 22:59

Ah, je vois que le lien de mon blog ne figure pas !

C'est :

http://odileenvoyage.canalblog.com/

Lili en escales 14/08/2014 07:45

Merci.
En effet, vous avez déjà quelques beaux voyages à votre actif ;-) Beaucoup de pays d'Asie ou d'Afrique, une petite préférence?
Au plaisir de se croiser ici ou ailleurs.

Odile 13/08/2014 22:58

Bonjour,

Je viens de terminer mon blog sur mon voyage à Bali et, par hasard, je suis tombée sur le vôtre ! Je le trouve très bien, comme je conçois un blog de voyage, avec plein d'infos et suscitant l'envie de voyager.

Allez faire un tour sur le mien !

@micalement

Odile

pernot 15/11/2013 08:41

merci ,tres bien resumé le sejour a Bali ,j'ai l'impression d'y être ,magnifique!!!superbe pays sur toute la ligne.

lili en escales 06/12/2013 22:10



Merci à vous pour vos compliments ;-)



Circuits Bali 02/09/2013 15:46

Un parcours vraiment sympa, illustré par des photos colorées et très jolie, à l'image de Bali. Un très beau billet! Mention Spéciale pour Ubud, que j'adore!

Béatrice

lili en escales 03/09/2013 09:25



je vous remercie pour votre commentaire.


Je suis ravie que mes images et récits vous ai permis de vous évader dans ce pays qui a l'air de vous avoir touché.


;-)



nathalie 16/07/2013 18:44

Merci pour la réponse ; mais du coup, vous avez payé pour toute la durée du séjour, même si vous n'utilisiez pas ces services ?

lili en escales 16/07/2013 18:52



Non, nous avons établi un planning ensemble par mail avant notre départ et certains jours nous n'avons pas fait appel à lui car nous voulions profiter tranquillement de l'endroit ou nous étions.
Nous avons même un peu modifié le planning pendant le séjour sans problème. C'est à la carte en fait.



NATHALIE 16/07/2013 18:18

Nous partons à Bali au mois d'août et votre itinéraire nous a permis de nous donner des idées sur l'organisation.
Si cela ne vous dérangeait pas j'aurai aimé quelques renseignements surtout au niveau de la location de véhicule.

lili en escales 16/07/2013 18:31



Nous n'avons pas loué de voiture sur place. Nous avons préféré prendre un chauffeur guide (Wayan. Ses coordonnées sont dans le blog) pour toute la durée du séjour. Ainsi nous avons pu visiter
plein de coins magiques sans avoir à nous préoccuper de l'itinéraire et de la route. A 40€ par jour tout compris pour un van on n'a pas hésité longtemps. En plus, vous bénéficiez d'un guide
passionné et vous découvrirez le vrai Bali.


Je suis ravie de voir que mon blog aide des compatriotes globe-trotteurs à organiser leur séjour ;-)


Bon voyage à vous et si vous avez d'autres questions n'hésitez pas !



sandrine 28/11/2012 14:49

Fabuleux compte-rendu ! Je suis déjà allée une fois à Bali, uniquement quelques jours avant et après une croisière plongée vers Komodo :
http://www.passion-plongee-sous-marine.com/article-plongees-a-komodo-et-rinca-le-monde-colore-du-petit--39928879.html

lili en escales 04/01/2013 13:14



merci ;-)



JB07 14/11/2012 13:34

QU'est-ce que c'est bon une escapade à Bali entre midi et deux !!!

lili en escales 14/11/2012 14:52



Tu m'étonnes !



gwenaelle 11/11/2012 18:15

Ils ne sont pas creatifs... juste dans la tendance... ;-)

lili en escales 11/11/2012 18:33



depuis quand c'est tendance les coqs fluos????



gwenaelle 11/11/2012 18:06

La je suis verte... un coq fluo... comment ca claque ma chere!!!! trop jalouse! Bon en meme temps je ne saurai pas vraiment quoi en faire ici mais bon c'est pour le principe!

lili en escales 11/11/2012 18:09



Tu t'es fait piquer le concept !!! Sont créatifs ces balinais !