Lili en WE au Pays Basque pour la Saint Valentin

Publié le par lili en escales

Lili en WE au Pays Basque pour la Saint Valentin

 

12 & 13 Février 2011

 

 

 

Pour la Saint Valentin, j'ai fait la surprise à mon mari et je l'ai emmené au Pays Basque un WE.

Nous avons donc pris l'avion pour Biarritz. Puis le bus entre l'aéroport et le centre ville. J'avais réservé une chambre au Mercure Thalassa Régina & Golf link.  Faut savoir que j'avais eu un super tarif parce que sinon faut compter environ 250€ la nuit.... Alors à ce prix là, l'hôtel est beau et bien situé, les chambres sont décorées mi british mi basque, le service est irréprochable. Bref, la classe !

1102 12&13 Pays Basque 025

(l'intérieur du Mercure)

 

1102 12&13 Pays Basque 011

(notre chambre)

 

Bon par contre, côté météo, on n'a pas été gâté Pluie, vent.... que du bonheur pour visiter à pied la ville ! En plus, comble de malchance, le musée de la mer était fermé pour travaux.... En gros, Biarritz en hiver, c'est comme toutes les autres cités balnéaires, c'est mort! Tout est fermé , bien dommage car le coin à l'air vraiment chouette. L'avantage, par contre, c'est que vous avez la plage pour vous tous seuls!

Nous avons juste pu visiter l'église Sainte Eugénie avec sa maquette de bateau suspendue et ses vitraux de toute beauté. Pas difficile ceci-dit puisque l'entrée est libre!

1102 12&13 Pays Basque 064

(vitraux de Luc Olivier Merson dans l'Eglise Sainte Eugénie)

 

1102 12&13 Pays Basque 102

 

1102 12&13 Pays Basque 091

(rocher de la Vierge)

 

1102 12&13 Pays Basque 044

On a quand même réussi à faire un tour sur le front de mer et dans le centre avant d'abandonner et d'aller louer une voiture chez National Citer link (70€/WE) à l'aéroport pour le reste du WE.

 

1102 12&13 Pays Basque 154Véhiculés, nous en avons donc profité pour visiter les alentours. Notre 1ère étape fut Bayonne et la Cathédrale Sainte Marie. Construite au XIIIème siècle, elle figure au Patrimoine Mondial de l'UNESCO dans le cadre des Chemins de Saint Jacques de Compostelle. Nous avons tout particulièrement aimé son cloître (l'entrée est gratuite).

 

 

1102 12&13 Pays Basque 117 

(cloître de la Cathédrale Sainte Marie)

 

La pluie nous laissant quelques minutes de répit, nous avons pu déambuler dans les rues de Bayonne et apprécier l'architecture des maisons typiquement basques.

1102 12&13 Pays Basque 143

(Bayonne et les rives de la Nive)

1102 12&13 Pays Basque 139

 

1102 12&13 Pays Basque 136

 

1102 12&13 Pays Basque 126

J'adore tous ces volets colorés, ca apporte beaucoup de gaité à la ville.....même si elle n'en manquait pas ce jour là puisque c'était jour de match de rugby de l'équipe de Bayonne. Petit clin d'oeil du destin, c'est contre Bourgoin qu'ils jouent.... La ville entière est blanche et bleu turquoise pour supporter son équipe! Rien de surprenant ici à ce qu'on aime faire la fête puisque, chaque année, se déroulent les fameuses fêtes de Bayonne (fin juillet, début août)... Bayonne a aussi donné son nom à un excellent jambon....le jambon de Bayonne. La ville est donc une amatrice de bonne chair. Nous avons pu le vérifier en allant manger au restaurant le soir. Nous avons été attirés par le concept de la Cidredrie Ttipia link dans le Petit Bayonne. Ici, la convivialité est mise à l'honneur avec de grandes tablées, le cidre coulant à flots, les plats gargantuesques.... Menu unique à 29€ par personne avec une succession de spécialités basques ou espagnoles (omelette à la morue, côte de boeuf énorme, fromage de brebis....). On est sorti de là en roulant tellement on a mangé!

Le lendemain, après une bonne nuit digestive, on profite de l'éclaircie pour aller voir Biarritz et son phare, sous le soleil ou presque.

1102 12&13 Pays Basque 189

 

1102 12&13 Pays Basque 184

(phare de Biarritz)

 

Puis, on prend la route en longeant la côte et ses falaises escarpées, pour voir d'autres villages emblématiques de la région : Bidart, Guethary, Saint Jean de Luz, Hendaye...

1102 12&13 Pays Basque 233

(côte Atlantique)

 

Premier arrêt à Saint Jean de Luz. C'est ici que Louis XIV épousa Marie Thérèse d'Autriche le 9 juin 1660. Saint Jean de Luz, comme d'autres villes de la côte basque, souffre du même mal : victime de son succès touristique. Presque la moitié des logements n'est occupée que de manière saisonnière. Un vrai problème pour les locaux qui ont des difficultés pour se loger.... sans parler de l'écart de fréquentation entre l'été et l'hiver...

1102 12&13 Pays Basque 205

(port de Saint Jean de Luz)

 

Néanmoins, c'est une très jolie bourgade avec un centre-ville piétonnier et de belles boutiques. On a craqué pour du linge de maison basque dans le magasin Euskal Linge link : des serviettes de bain et une nappe.

1102 12&13 Pays Basque 195

(Euskal Linge)

 

Même si vous ne voulez pas acheter, faites un petit tour dans la boutique, juste pour le plaisir des yeux! Et puis j'adore le Combi VW décoré!

On s'éloigne ensuite du front de mer pour prendre la direction d'Espelette, village connu mondialement pour ses piments. Les maisons sont toutes blanches avec les volets rouge basque, les piments, accrochés aux façades, sèchent au soleil. 1102 12&13 Pays Basque 248

  (piments d'Espelette séchés)

1102 12&13 Pays Basque 245

Le piment a été introduit au Pays Basque entre le XVIème et le XVIIème siècle. Cette variété (Gorria) venait d'Amérique du Sud. Elle était, à l'origine, utilisée à des fins médicinales, mais très vite elle remplaça le poivre noir dans la conservation et l'assaisonnement des aliments, principalement des viandes. Pour la petite info, le piment d'Espelette n'est pas plus fort que le poivre mais il a beaucoup plus de saveur. On le retrouve un peu partout dans la cuisine traditionnelle basque : Axoa, piperade, poulet basquaise...

1102 12&13 Pays Basque 254La journée est quasiment terminée. Nous reprenons la direction de l'aéroport de Biarritz car notre avion nous attend. En route, nous croisons beaucoup de frontons de pelote basque, sport emblématique de la région. Ce jeu, descendant du jeu de paume, consiste à envoyer (1 seul rebond autorisé) sur un mur une pelote. Plusieurs variantes existent, on peut jouer :

* à main nu

* avec un gant de cuir

* avec un chistera (panier en osier fixé à la main du joeur grâce à un gant de cuir) grand ou petit

* avec des palas ou paletas (raquettes en bois pleines)

* avec un xare (raquette avec tamis souple)

Je vous avoue que j'ai pas réussi à saisir toutes les subtilités de la pelote basque et de ses variantes mais je pense qu'il faut être basque pour s'y retrouver....

 

Un bon petit WE dans cette région que je ne connaissais pas mais qui m'a donné envie de la découvrir un peu plus.

 

Comme on dit ici quand on part :

 

IKUS ARTE

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Dupont 29/07/2015 10:17

Super article Lili ! Le Pays Basque c'est vraiment un endroit merveilleux ! Lors de ma dernière visite, j'ai trouvé un artisan qui fabrique de superbes montres en bois, j'en suis très content !

lili en escales 29/07/2015 16:17

Merci! Où se trouve cet artisan? Cela m’intéresse ;-)

Woodman 22/07/2015 13:52

Bonjour LiLi, puis je vous prendre une photo d'espelette pour éditer un rapport de stage?

lili en escales 24/07/2015 17:20

Demandé si gentiment je ne peux dire non ;-)

bois de montre 20/07/2015 11:00

Magnifiques photos

lili en escales 20/07/2015 13:05

Merci ;-)

Pays Basque 22/09/2014 06:43

Très belle escale au Pays Basque pour votre St Val!

Jacques 27/07/2013 14:48

Euskal linge, quelle déception. Produits fabriqués au Pakistan, en Inde, au Bangladesh.

Ils ne sont pas vraiment Basques.

lili en escales 27/07/2013 19:07


C'est bien dommage en effet!