Lili & les chiens de traineaux

Publié le par lili en escales

Lili & les chiens de traineaux

 

Cela faisait longtemps que cette idée me trottait dans la tête..... offrir à mon mari une randonnée en chiens de traineaux.

Je lui ai donc fait la surprise pour Noël .....

Samedi 19 janvier 2013 était donc le jour J de cette fabuleuse aventure.

La neige était tombée en quantité les jours précédents et le thermomètre se rapprochait de zéro. Les conditions étaient réunies pour faire de cette journée un moment inoubliable.

Direction La Ferrière dans le Massif de Belledonne (Isère).

Petit résumé en images :

1301 19 Chien de traineau 018

(remorque à toutous !)

10h30 : Nous retrouvons notre guide accompagnateur, Pascal, au point de RDV et nous découvrons la fameuse remorque à chiens.... Excellent !!!

Chaque chien dispose de son propre compartiment et d'un hublot Et ils ne se privent pas de regarder par la fenêtre pendant le voyage...

1301 19 Chien de traineau 021

(Douglas et Dalton)

On laisse Pascal préparer les attelages pendant que nous nous équipons pour la journée.

Julien et moi aurons 3 chiens chacun et Pascal 4 (normalement 5 mais l'un d'entre eux, Sam, s'est mis en grève au moment d'être harnaché, simulant une blessure à la patte).

Les attelages se composent donc d'un chien de tête et de binômes. A savoir que le chien de tête a reçu une éducation spéciale pour accomplir cette tâche.

Pour moi, ce sera Sandy en tête puis Yakipik et Hanka derrière. Pour Julien : Totof en tête suivi de Douglas et Fara.

On installe nos affaires dans le sac imperméable du traineau, on écoute attentivement les consignes de conduite d'attelage pendant que les chiens trépignent et...... EN AVANT !!!!

Le démarrage est sportif ! Les chiens, des huskys sibériens, ont une puissance incroyable !!! Ils ont beau être les plus petits des races de huskys, ils n'en restent pas moins des chiens d'attelage redoutables !

Contrairement aux idées reçues, le musher (ou meneur de chiens) ne se laisse pas paisiblement tirer par son attelage, il suit les chiens et les aide à gravir le dénivelé en poussant le traineau. Il est donc absolument indispensable d'avoir une excellente condition physique et d'être entrainé à la randonnée en montagne !!! J'insiste sur ce détail car nous pensions être bien en forme et à la hauteur mais nous avons beaucoup souffert et avons dû raccourcir le parcours pour terminer sur nos 2 jambes.... 

1301 19 Chien de traineau 162

(Sandy)

1301 19 Chien de traineau 163

(Dalton)

1301 19 Chien de traineau 204

(Yakipik et Hanka)

1301 19 Chien de traineau 197

(mon attelage pendant la pause picnic : Sandy, Yakipik & Hanka)

1301 19 Chien de traineau 187

(Bonnie, la chienne de tête de Pascal)

1301 19 Chien de traineau 173

(Bonnie)

1301 19 Chien de traineau 189

(mon attelage et celui de Julien en arrière plan)

1301 19 Chien de traineau 194

(Totof en pleine sieste)

Après une pause repas et repos bien méritée, nous reprenons notre ascension. Le paysage est magnifique, nous serpentons au milieu d'arbres croulants sous le poids de la neige mais nous souffrons....

1301 19 Chien de traineau 206

(difficile ascension)

1301 19 Chien de traineau 226

(Pascal fait la trace loin devant)

Les chiens ont un rythme plus que soutenu et on s'enfonce de plus en plus dans la neige (certaines fois jusqu'au genou pour moi). Le souffle me manque, j'ai l'impression que mon coeur va s'arracher de ma poitrine. Sandy se retourne souvent pour voir comment je vais et attend patiemment que je reprenne mon souffle avant de se remettre en marche. Elle aura été merveilleuse cette chienne !!! Grâce à elle, je garderai un superbe souvenir de cette expérience parfois douloureuse

La descente sera beaucoup moins fatigante puisque nous nous laissons glisser sur le traineau emmené par les chiens et la pente, mais toute aussi sportive..... On doit tenir en équilibre sur un pied pendant que l'autre gère le frein et changer de pied en fonction du dévers pour rééquilibrer le traineau.... Périlleux !!! Je vais même chavirer une fois.... Peu à peu on prend le coup de main et on prend même plaisir  On est totalement au point quand on retrouve la ligne départ !

HALTE !!!

Il est 15h30, nous sommes épuisés mais heureux de l'avoir fait.  

On se sépare des chiens avec un petit pincement au coeur mais l'appel d'un bon bain chaud dans notre chambre à l'Auberge Nemoz link nous aide à passer le cap !

 

1301 19 Chien de traineau 032

(Chambre Pop Art)

1301 19 Chien de traineau 082

(une partie de l'Auberge Nemoz)

Nous finirons la journée avec une bonne raclette au feu de bois (spécialité de l'Auberge Nemoz) et un petit blanc de la région bien sympa (Chignin).

1301 19 Chien de traineau 052

(salle du restaurant)

1301 19 Chien de traineau 067

(meules de fromage au chaud)

Le lendemain, histoire de se dérouiller un peu, on va voir la Cascade du Pissou, au fond de la Combe Madame. Elle se trouve à une 1/2 de marche de l'Auberge. Ca grimpe, on s'enfonce dans la neige mais ca fait du bien de refaire travailler les muscles

1301 19 Chien de traineau 107

(Cascade du Pissou partiellement gelée)

Le ciel, jusqu'alors dégagé, s'obscurcit. Nous décidons de rentrer chez nous avec quelques petits détours pour admirer de beaux points de vue.

1301 19 Chien de traineau 115

(Lac de Fond de France)

1301 19 Chien de traineau 119

(vue sur la vallée et Chambery depuis le Collet d'Allevard)

 

Infos Utiles :

* Pour la randonnée en chiens de traineau, nous avons fait appel aux services du Clos de la Vallée Blanche link . Comptez 135€ par personne pour la journée. Il faut être équipé de bonnes chaussures de montagne étanches avec de bons crampons et de vêtements de ski. Prévoir son picnic et une bonne condition physique.

* Auberge Nemoz, chambre Pop Art à 99€ la nuit pour 2 avec les petits déjeuners. Raclette au feu de bois à volonté à 23.50€ par personne.

* Possibilité de faire du cheval ou du ski joering avec Sophie link. Nous n'avons malheureusement pas pu tester car elle n'était pas dispo à nos dates mais ce n'est que partie remise

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gwenaelle 21/01/2013 17:33

oui oui je sais mais moi ca sera dans le Vercors... J'ai une affinite avec ses montagnes a cause d'un certain chanteur... (bashung)

lili en escales 21/01/2013 17:38



OK ! c'est possible aussi dans le Vercors



Gwenaelle 21/01/2013 12:39

En fait nous on a toujours repousse en se disant qu'on irait en faire au canada ou en Laponie... Bon maintenant je crois que si on arrive a aller jusque dans le Vercors ca sera deja une belle
perf... ;-)
Mais a voir les images ca me donne encore plus envie d'en faire. Bon faut que j'ai le droit de bouger un peu plus... mais apres... ca sera bon!

lili en escales 21/01/2013 16:37



En effet, ca serait un bon début  sauf que c'était pas dans le Vercors mais dans le massif de Belledonne