Lili au Mexique (Péninsule du Yucatan)

Publié le par lili en escales

Lili au Mexique

Péninsule du Yucatan

 

 

Du 4 au 14 octobre 2008 

 

 

 

Le Mexique est un très grand pays. Il serait donc utopique de vouloir visiter le pays entier en 10 jours. Un choix s'imposait et nous avons porté notre dévolu sur la Péninsule du Yucatan afin d'alier plongée et sites historiques.  Nous avons donc pris l'avion depuis Madrid pour Cancun avec Air Europa.

yucatan

(carte de la péninsule du Yucatan, Mexique)

 

Le Mexique est un pays fantastique, ses paysages sont superbes, son histoire est riche, ses habitants sont d'une grande gentillesse et pour moi il restera à jamais le pays où mon chéri m'a demandé en mariage !

Départ pour l'Amérique Centrale !

Yucatan-oct2008 4b

  (quelque part au dessus de l'Atlantique)

 

J1 : Arrivée

 

Yucatan-oct2008 075Nous atterrissons à la nuit tombée à Cancun mais notre voyage n'est pas encore fini.... Nous prenons un bus pour rejoindre Playa del Carmen (80 pesos/personne) afin de monter à bord d'un bateau de la compagnie Ultramar  link (150 pesos/personne), direction Cozumel. Nous débarquons sur l'île de Cozumel à plus de minuit, complètement exténués! Heureusement notre hébergement n'est qu'à 50m de marche de l'embarcadère. Nous voici enfin au Tamarindo link pour 3 nuits dans la chambre Palomar (57$/nuit pour 2 personnes avec PDJ)!

Mexico-Cozumel-Map

 

 

J2 : Cozumel

 

Cozumel est une île d'un peu moins de 500km², située à 20km au large de Playa des Carmen dont l'essentiel de la population et de l'activité se concentrent à San Miguel de Cozumel. On peut donc facilement en faire le tour en 1 journée. Pour ce faire, nous avons loué une coccinelle décapotable jaune (35$/jour) chez Isis Rentadora link ! Yucatan-oct2008 119

(côte sauvage de Cozumel dans notre belle coccinelle!)

 

Faut savoir que le Mexique est LE pays de la coccinelle alors on ne se prive pas de ce plaisir  et de photographier quelques beaux modèles!

Yucatan-oct2008 052 (bis)

(une des milliers de coccinelles que nous avons vu pendant notre séjour au Mexique)

 

En plus, l'île est très belle. Les plages sauvages sont d'un bleu turquoise et la faune assez peu farouche... Yucatan-oct2008 117

(crabe bleu des mangroves)

 

Yucatan-oct2008 145(iguane)


Son histoire est un peu floue mais on sait que les mayas ont habité cette île, qui était pour eux l'île sacrée de Ix Chel (déesse de la lune). Les femmes en désir d'enfants se rendaient alors sur cette île en pélerinage et invoquaient les dieux dans plusieurs temples de la fertilité. C'est d'ailleurs là que mon mari voulait faire sa demande en mariage (je ne l'ai su que bien plus tard). Mais, malheureusement, devant l'invasion de moustiques et l'attaque massive que j'ai subi, je suis partie en courant me réfugier dans la coccinelle, cassant, malgré moi, toute la mise en scène de mon prétendant  . Ce sera partie remise pour le genou à terre..... Je tiens à préciser que nous n'avons vraiment pas eu de chance sur ce coup là, car même les locaux n'avaient jamais vu une telle invasion de moustiques!!! Le soir, des camionnettes, équipées de pulvérisateurs, parcourraient les rues pour tenter d'éradiquer le problème. 

Yucatan-oct2008 150(temple de la fertilité de Cozumel)

 

San Miguel de Cozumel est une jolie petite ville mais, comme dans toutes les villes du Mexique, il y a des fils électriques de partout !!! Dommage pour les prises de vue mais c'est typique !   

Yucatan-oct2008 037

 (centre ville de San Miguel de Cozumel)

Yucatan-oct2008 067

 

Sur le port, flotte le plus grand drapeau que j'ai jamais vu! Très impressionnant!

Yucatan-oct2008 169

 

 

J3 : Cozumel

 

Nous profitons de cette dernière journée sur l'île pour aller explorer les fonds marins. Nous retrouvons donc l'équipe de Blue Note link à leur centre (86$/personne pour une sortie de 2 plongées). Ils sont français et ça aide pour se comprendre  Certes, je parle espagnol mais mon mari non et mon vocabulaire est assez peu fourni en plongée sousmarine!

Yucatan-oct2008 223

 

Yucatan-oct2008 246

De belles plongées au programme: avec des tortues, des requins et tout plein de beaux poissons sur les spots de Palancar et Tormentos

 

 

J4 : Tulum

 

Yucatan-oct2008 772En cette chaude journée, nous reprenons le ferry pour rejoindre le continent. Direction Tulum! Nous récupérons chez CP Rentals link, à Playa del Carmen, notre magnifique voiture de location (27$/jour) : une chevrolet chevy (genre d'Opel Corsa revisitée)! Elle est toute neuve : 200 000km au compteur et une odeur de tabac à l'intérieur!!! 

 

Nous mettons le cap sur La Selva Mariposa link, un B&B de rêve à quelques kilomètres de Tulum.

Yucatan-oct2008 264

(suite n°3)

Yucatan-oct2008 270(notre petite piscine privative sur le côté de la chambre)

 

Peut être le plus beau B&B qu'on ait jamais fait ! Nous avons réservé pour  2 nuits la suite n°3 (150$/nuit). La chambre est spacieuse avec un lit gigantesque, une salle de bain en pleine jungle et une petite piscine privative. Le luxe et le romantisme à l'état pur !!! Comble du luxe, nous étions les seuls clients du B&B. Nous avons donc pu jouir à loisirs du domaine. Les petits déjeuners étaient copieux et très bien présentés. Un vrai délice!

A midi, nous nous sommes rendus dans le centre ville de Tulum pour réserver notre plongée en cénote pour le lendemain. Nous en avons profité pour nous attabler au Pequeno Buenos Aires link, un restaurant argentin très agréable. Au menu, des viandes délicieuses et de bons vins.

Une fois rassasiés, nous avons pu nous mettre à la recherche d'un club de plongée. C'est Halocline link qui a retenu toute notre attention. Marco, un italien d'origine, est vraiment sympa et rassurant. C'est donc en toute confiance que nous programmons 2 plongées en cénote (120$/personne pour 2 plongées) pour le lendemain. Rendez-vous est pris !

Nous profitons donc de l'aprés-midi pour aller visiter le site archéologique de Tulum (entrée 48 pesos/personne). Ce site est une ancienne cité maya qui daterait de 564. Son nom a 2 origines et 2 significations : Zama, qui signifie la "cité de l'aube" et Tulum, qui signifie "barrière" ou "cloture". C'était un important port de pêche et de commerce. Néanmoins, les vestiges datent de 1200 dans leur grande majorité. Le site se trouve en bord de mer, sur la falaise qui la domine. Il est ceint d'une muraille ce qui est aussi exceptionnel qu'inexpliqué pour cette civilisation. Lorsque les conquistadores espagnols arrivèrent sur les côtes mexicaines, Tulum était encore habitée par les Mayas.

tulum

(plan du site archéologique de Tulum)

 

Yucatan-oct2008 446

 (vestiges de Tulum)

Yucatan-oct2008 469

(Temple des Fresques au 1er plan à gauche et le Castillo en arrière plan à droite)

 

En contre-bas du site, se trouve une des plus belles plages de la côte. On y accède par un petit escalier en bois depuis le site archéologique. Il est aussi possible d'y accéder directement par la route un peu plus loin.

Yucatan-oct2008 439

 

Yucatan-oct2008 488

(le site archéologique de Tulum depuis la plage)

 

C'est d'ailleurs, là, sur la plage de Diamante K, que Julien fera sa demande en mariage au coucher du soleil le lendemain (8 octobre 2008). Pour la petite anecdote (mais il ne le savait pas au moment de sa demande), c'est sur cette plage que l'emission de télé réalité "l'île de la tentation" a été tournée...... peut-être pour ça qu'il n'a pu résister à mon charme

Yucatan-oct2008 334

 (LA plage de la demande!!!!)

Yucatan-oct2008 5b

 

J5 : Tulum

 

Ce matin, nous avons rendez-vous tôt avec Marco pour notre première plongée en cénote. Les cénotes sont des gouffres remplis d'eau. La couche supérieure est de l'eau douce et en profondeur on trouve généralement de l'eau de mer grâce aux différentes failles souterraines par lesquelles ils communiquent. On les trouve principalement dans cette région du monde. Pour les mayas, les cénotes, en plus de réserve d'eau potable, servaient de lieu de culte dans lesquels étaient jetés des offrandes ou des sacrifices humains. Plonger dans ces trous en pleine jungle est une expérience unique et étrange.

 Yucatan-oct2008 384

(Gran Cenote)

La 1ère plongée est à Gran Cenote. La mise à l'eau est facile et le décor de toute beauté. L'eau est turquoise mais très vite c'est le noir total. Nous nous enfonçons dans les failles du cénote et l'eau se trouble. Nous découvrons ce que le mélange d'eau douce et d'eau de mer fait : tout devient trouble! Nous retrouvons la netteté une fois l'eau de mer retrouvée. La faune est quasi inexistante et la flore aussi puisque la lumière est absente. Nous nous faufilons au milieu des stalactites et stalagmites éclairées par nos seules lampes torches. Très impressionnant !!! C'est de la spéléologie sousmarine !!! FANTASTIQUE !!! Nous suivons le fil d'ariane pour revenir à la surface.

On est bluffé. On a hâte de faire la plongée suivante ! Celle-ci sera encore plus impressionnante puisque elle se trouve au milieu de la jungle. C'est la Calavera. Il nous faudra quelques minutes de marche avec le matériel sur le dos et les moustiques aux trousses avant de l'atteindre. Une fois devant, nous comprenons que la seule façon de se mettre à l'eau est de plonger depuis le bord.... Un moment d'hésitation m'envahit. Sauter de 6m de haut dans un trou sombre ça demande un peu de courage. Les moustiques vont me motiver à passer le cap rapidement! Nous revoilà dans les entrailles de la terre. Pour remonter, on utilisera l'échelle en fer. Raide ! Sortir d'un cénote avec tout le matériel de plongée sur le dos via une échelle en fer c'est du sport !!! Plonger en cénote reste l'expérience la plus incroyable qu'on ait jamais eu! A faire ABSOLUMENT !!!

Le soir, nous irons manger dans une échoppe en bord de route, juste devant la Selva Mariposa. Une bien mauvaise idée au final. Malgré notre vigilance sur les aliments consommés, nous ramènerons de jolis petits parasites intestinaux en France. En fait, on a fait entrer des passagers clandestins sur le sol français. Délinquants !!!

 

 

J6 : Tulum - Valladolid : 100km

 

Yucatan-oct2008 507On quitte, un peu tard dans la matinée, notre petit paradis dans la jungle pour Valladolid, une vieille ville coloniale sur la route de Chichen Itza. 2h de route pas toujours en bon état mais avec quelques jolis paysages.

Nous avons réservé à l'hôtel San Clemente pour 1 nuit étape link (448 pesos/nuit) qui se trouve juste à côté de l'église San Gervasio, à la façade aussi austère que l'intérieur. D'ailleurs, on entend bien les cloches sonner depuis la chambre... L'hôtel est sympa mais la piscine ne nous a pas inspiré confiance (eau un peu trouble).

 

Yucatan-oct2008 611

(Eglise San Gervasio)

Valladolid ne représente que peu d'intérêt touristique mais l'ancien couvent El Sisal a su nous captiver. Erigé en 1552, c'est un des plus anciens édifices du Yucatan depuis l'arrivée des Espagnols. Nous avons eu la chance de pouvoir le visiter en fin de journée et nous étions seuls.

Yucatan-oct2008 524

  (Ancien couvent El Sisal ou San Bernardino)

Yucatan-oct2008 574

(couloirs du couvent)

La rue qui y mène, la Cazalda de los Frailes, est superbe :  de part et d'autres de la chaussée de jolies maisonnettes colorées comme on les aime. Allez y donc à pieds et prenez le temps de vous promener.   Yucatan-oct2008 511

  (Cazalda de los Frailes)

Yucatan-oct2008 517

 

Yucatan-oct2008 529 

A Valladolid, nous avons pu observer une coutume locale qui nous a bien fait rire, on l'avoue . Les Mexicains se déplacent principalement en scooter. Ils portent tous un casque type bol qu'ils ne quittent jamais. Mais quand je dis jamais, c'est jamais !!! Dans les magasins, la rue... même au restaurant!! Ils s'attablent et mangent avec leur casque sur la tête. Enorme !!!

 

 

J7 : Chichen Itza - Izamal : 72 Km 

 

Sur les conseils du Guide du Routard, nous prenons la route très tôt pour Chichen Itza (50km entre Valladolid et Chichen Itza). Nous voulons absolument arriver à l'ouverture du site pour avoir le temps de profiter des magnifiques vestiges avant le débarquement en masse des bus de touristes, venus tout droit de Cancun ! A partir de 10h, c'est la cohue! Mais avant quel bonheur de déambuler dans le site! Le parking est payant (10 pesos) et l'entrée est à 48 pesos par personne.

y carte chichen

(plan du site archéologique de Chichen Itza)

 

Chichen Itza est une ancienne ville Maya. Principal centre religieux du Yucatan, elle a toujours su préserver une part de mystère. Aujourd'hui encore, ses origines et son rôle restent floues.

Chichen Itza (qui signifie "bouche des puits des Itzas") peut se diviser en 2 zones :

- la zone Sud qui date de l'époque classique (VIIème - Xème siècle) : l'ossuaire, le temple des nonnes, l'église et l'observatoire

- la zone Nord qui date de l'époque Maya-Toltèque (XIème - XIIIème siècle) : la grande pyramide, le groupe des milles colonnes, le terrain de jeu de balle et la plate-forme de Vénus.

La 1ère chose sur laquelle on tombe, une fois passées les grilles de l'entrée, c'est la Grande Pyramide ou El Castillo. C'est d'ailleurs pour elle que les touristes font le déplacement. Elle est majestueuse !

Yucatan-oct2008 634

(la grande pyramide ou El Castillo)

Haute de 24m et construite sur une base carrée, la pyramide a une vocation calendaire. La civilisation Maya était alors très avancée dans le domaine de l'astro-architecture. La pyramide (qui présente 4 faces, chacune divisée en 9 plateaux et portant 4 escaliers de 90 marches chacun) a une orientation telle, qu'au moment précis des équinoxes de printemps et d'automne, le soleil produit, avec les arêtes de la pyramide, une ombre portée qui fait croire que les grosses têtes de serpents situées au pied des escaliers sont prolongées par le corps ondulé d'un serpent. Ce serpent n'est autre que le dieu Kukulkan ou « serpent à plumes ».   C'était le dieu suprême a qui les Mayas attribuaient de nombreux pouvoirs : dieu des 4 éléments mais aussi dieu créateur, de la résurrection et de la réincarnation. Il sera assimilé au dieu Quetzalcoalt chez les Aztèques. Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur la mythologie Maya ou Aztèque, vous pouvez aller consulter le lien suivant link (site internet très riche et intéressant).

L'Observatoire, appelé aussi El Caracol (à cause de sa forme d'escargot) se trouve juste en face de la grande pyramide. Il permettait aux Mayas d'étudier les étoiles (et plus précisemment Vénus qui était attribuée au dieu Kukulcan) et leurs mouvements.Yucatan-oct2008 721

(El Caracol)

 

Le terrain du jeu de balle est l'autre site impressionnant de Chichen Itza. C'est le plus grand terrain de jeu de toute la Mésoamérique. La légende raconte que le capitaine de l'équipe perdante tranchait la tête du capitaine de l'équipe gagnante. Ce qui était un grand honneur pour les Mayas..... (ouais ben moi j'aurais préféré perdre à ce jeu, c'est sûr! ) La tête était ensuite empalée dans le mur prévu à cet effet, juste à côté du stade.

Yucatan-oct2008 656

  (terrain du jeu de balle)

 

Yucatan-oct2008 659

(anneau du jeu de balle)

 

Yucatan-oct2008 650

(fresque de guerrier maya sur le terrain de jeu de balle)

 

Yucatan-oct2008 669

(têtes de mort gravées sur le mur)

 

Tout au nord du site, se trouve le Cénote sacré (60m de diamètre et 20m de profondeur). Un nombre très important d'objets en or et/ou en jade et d'ossements (principalement de jeunes enfants) ont été retrouvés dans le fond de ce Cénote, laissant libre cours aux diverses spéculations sur leur origine et leur but.

Yucatan-oct2008 680

(Cénote sacré)

  Yucatan-oct2008 732

(la végétation pousse sur les façades de l'Eglise)

 

Nous quittons Chichen Itza en fin de matinée, après presque 3 heures de visite. Le soleil commence à drôlement chauffer et les touristes ont débarqué ! Il est grand temps de fuir

Nous nous mettons en route pour Izamal, la ville jaune. Izamal, ancienne cité maya pré-colombienne, était consacrée au dieu créateur Itzamna. C'était un haut lieu de pélerinage qui rivalisait alors avec Chichen Itza. Yucatan-oct2008 860

(rue d'Izamal aux maisons jaunes)

 

Au XVIème siècle, les Espagnols se sont installés dans la région et ont fondés sur l'ancienne cité maya une ville coloniale. Son édifice le plus majestueux est le monastère franciscain de Saint Antoine de Padoue.

Yucatan-oct2008 867

(Monastère Saint Antoine de Padoue à Izamal)

Yucatan-oct2008 914

(lever de lune sur Saint Antoine de Padoue)

 

Nous avons eu la chance de le vister au coucher du soleil ce qui accentue les couleurs du bâtiment. Une pure merveille! Pour prolonger ce petit moment de délectation, nous nous sommes attablés à la terrasse d'un bar, sur la place devant le monastère. De là, nous avons pu admirer le lever de lune sur Saint Antoine de Padoue juste avant qu'un bel orage vienne troubler cette petite parenthèse enchantée.

Le soir, nous dormons dans un très joli B&B d'Izamal, le Macan Che link. Ce B&B, tenu par un couple d'américains venus du Texas, se compose de plusieurs bungalows disposés au milieu d'un magnifique jardin tropical. Nous avons hérité du bungalow bleu (60$/nuit). La déco est un peu kitch dans le bungalow mais la piscine, conçue comme une piscine naturelle, fait tout oublier.

Yucatan-oct2008 775

(le Bungalow Bleu)

 

Yucatan-oct2008 789

(la piscine au fond en relief)

 

J8 : Uxmal

 

Ce matin encore, on se lève très tôt pour arriver les 1ers sur le site archéologique d'Uxmal (ouvert de 8h à 17h. Entrée à 48 pesos/personne). Nous serons, en effet, vraiment très en avance et nous aurons le privilège de pousser la porte du site bien avant tout le monde. Un moment magique! C'est notre grand coup de coeur du séjour.

uxmal

(plan du site d'Uxmal)

 

Uxmal, qui signifie "trois fois construite" en maya-yucatèque, a connu son apogée entre le IXème et le Xème siècle. Néanmoins, nous savons que très peu de choses sur cette cité à l'architecture Puuc et les différentes découvertes faites au cours des siècles n'ont fait que brouiller encore plus une histoire déjà bien floue.

A peine les grilles franchies, on tombe sur la Pyramide du Devin ou du Magicien, c'est selon. Elle est majestueuse !!! Son architecte est assez inhabituelle avec sa base ovale. Elle se compose de 5 temples, tous construits à une époque différente. 

Yucatan-oct2008 961

(la Pyramide du Devin)

 

Juste à côté, se trouve le Quadrilatère des Nonnes (las Monjas en Espagnol). Il aurait été nommé ainsi en raison de sa ressemblance avec un cloître mais c'était en réalité un ensemble de 4 édifices qui servait de palais du gouvernement. Ce bâtiment rectangulaire (65m par 45m) est le plus décoré et travaillé de tous, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. C'est sur le bâtiment Ouest que l'on peut observer les plus belles fresques dont une représentation de Quetzalcoalt (serpent emplumé) qui se déroule le long de la façade.

Yucatan-oct2008 1002

  (édifice Nord du Quadrilatère des Nonnes)


Yucatan-oct2008 1015

(fresque de Quetzalcoalt sur la façade ouest du Quadrilatère des Nonnes)

 

 Ici aussi, à l'entrée du Quadrilatère des Nonnes, se trouve un jeu de balle mais il est de dimensions plus modestes qu'à Chichen Itza.

 

Yucatan-oct2008 1020

(la Pyramide du Devin vue depuis le terrain du jeu de balle)

 

Le Palais du Gouverneur, construit sur une immense terrasse, se trouve en hauteur par rapport au reste du site, bénéficiant, ainsi, d'une vue dominante sur Uxmal. Cet édifice majestueux est de toute beauté! Ses sculptures, d'une finesse incroyable, forment une mosaïque de presque 20 000 éléments. Par contre l'escalier qui permet d'y accéder est assez raide

Yucatan-oct2008 1026

  (le Palais du Gouverneur)

 

Yucatan-oct2008 1035

(le Palais du Gouverneur avec la Pyramide du Devin en arrière plan)

Cette gigantesque terrasse est le lieu de prédilection des iguanes du site. Nous en avons croisé de beaux spécimens !!! C'est un animal très pacifique à condition de ne pas trop l'embêter (comme d'ailleurs n'importe quel être vivant! )

Yucatan-oct2008 1025

 (iguane en pleine bronzette)

 

En contre-bas du Palais du Gouverneur se trouve le Temple des Phallus (symbole non érotique de la fécondité). On se sera quand même bien marré avec tous ces phallus taillés dans la pierre

La Grande Pyramide (32m de haut) est, elle aussi, juste à côté du Palais du Gouverneur. C'est le seul édifice que l'on peut escalader. Je dis bien escalader car les escaliers sont vraiment très très raides et étroits!!! Ascension vertigineuse et descente effrayante.... Mais quelle vue de là haut.... toute la ville d'Uxmal (qui pouvait compter 25 000 habitants sur 8km²) sous nos yeux. Yucatan-oct2008 2b

(vue d'ensemble depuis la Grande Pyramide)

 

Sur la Grande Pyramide a été construit le Temple des Perroquets aux décorations appropriées : des aras.

Faire la liste complète et détaillée du site archéologique d'Uxmal serait fastidieux car il est vraiment très étendu et très bien bien restauré. Néanmoins, un dernier édifice (celui-ci pas encore entièrement restauré) mérite le détour : le Pigeonnier. A l'origine, il devait être un ensemble résidentiel.

Yucatan-oct2008 1075

 (le Pigeonnier)

 

Pour ceux qui voudront avoir l'impression d'être des archéologues en fouille, il existe encore plein d'édifices noyés dans la végétation. Nous avons tenté l'expérience mais quand les herbes commençaient à être plus grandes que moi, on a rebroussé chemin

Nous quittons Uxmal à regret car nous avons adoré cette visite (encore plus que Chichen Itza!). Nous n'aurons pas croisé beaucoup de touristes durant ces quelques 4h de découverte, nous donnant presque l'impression d'être des pionniers. Fantastique !!!

Sur le chemin du retour pour Izamal, nous sommes attirés par un porche impressionnant. C'est celui de l'Hacienda Yaxcopoil link aujourd'hui transformée en musée (entrée 50 pesos/personne. Ouvert de 8h à 18h sauf le dimanche fermeture à 13h).

Yucatan-oct2008 1139

(porche bilobé de style mauresque)

 

Fondée au XVIIème siècle, Yaxcopoil signifie "lieu des peupliers verts" en Maya. Elle fut à l'époque considérée comme une des propriétés les plus grandes et les plus importantes de la région.

Yucatan-oct2008 1124

(le bâtiment principal)

 

Elle produisait de la fibre d'agave et faisait de l'élevage. On suit donc notre guide à travers le bâtiment principal à la recherche de ce passé glorieux. On traverse de vastes couloirs colorés entourés de jardin tropicaux. Ca et là, des meubles européens anciens, caractéristiques de l'époque coloniale. On s'imagine aisément marchant ici en grande robe et chapeaux.... dans la peau des derniers propriétaires Don Donaciano Garcia Rejon et son épouse Monica Galera (2 tableaux les représentent dans la pièce principale de l'habitation). Ils ont acheté la propriété en 1864 et depuis elle n'a jamais cessé d'appartenir à cette famille.

Yucatan-oct2008 3b

(un des couloirs du bâtiment principal)

 

Yucatan-oct2008 1092

(cour intérieure du bâtiment principal)

 

Au mur, une tuile en exposition attire mon attention.....

Yucatan-oct2008 1094

Les tuiles de Yaxcopoil ont été importées de Marseille !!! A l'époque, les quartiers de l'Estaque et plus précisement de Saint Henri étaient réputés pour leurs usines de tuiles. L'argile était extraite du bassin de Séon et transformée sur place en tomettes, tuiles, terre cuite...par plusieurs entreprises dont Saumaty Frères (reconnaissable à son logo : le coq). Le monde est vraiment petit !!! (Je suis née et j'ai grandi là bas!)

Comme nous sommes dimanche, Yaxcopoil ferme ses portes à 13h. Nous sommes donc arrivés juste à temps pour la visiter! Ouf ! Avant de partir, j'aperçois des chevaux dans un enclos et, en passionnée que je suis, je ne peux m'empêcher d'aller les caresser un peu. Nous sommes seuls et, là, un monsieur s'approche de nous. Il entame la conversation avec moi, en espagnol, sur les chevaux puis sur l'hacienda, et, de fil en aiguille, il nous parle de son histoire. Il nous explique qu'il a travaillé toute sa vie dans l'hacienda (jusqu'à sa fermeture définitive) tout comme son père, son grand-père et son arrière-grand-père avant lui. Nous sommes face à la mémoire vivante de ce lieu. Fantastique !!! Devant notre intérêt pour son histoire, il nous avoue alors qu'il possède encore les clés de l'hacienda et que, si cela nous interesse, il peut nous faire visiter ce que l'on ne peut voir pendant le tour guidé. Nous sommes emballés! Surtout Julien qui est passionné d'ingénierie et de machines en tout genre (je vais avoir la migraine à force de traduire! ). Nous voilà donc parti pour un voyage dans le temps avec le plus merveilleux des guides !

Yucatan-oct2008 1125

Il nous explique tout sur la fabrication de la fibre d'agave et nous montre les machines. Il nous en mettra même une en marche pour nous prouver qu'il continue à les entretenir et les bichonner comme un précieux trésor. Très émouvant de le suivre, le voir et l'écouter nous parler de tout ça. On sent toute la fierté qu'il a d'avoir travaillé ici et de nous le faire partager aujourd'hui.

Yucatan-oct2008 1109

 

Yucatan-oct2008 1082

 

Yucatan-oct2008 1083

 

C'est à regret que nous quittons notre nouvel ami. Cette rencontre restera à jamais gravée dans nos mémoires.

On reprend la route pour rentrer à Macan Che et s'offrir un bain bien mérité dans la piscine.

Cette dernière journée de visite aura été très riche. On termine notre tour du Yucatan sur une belle note.

 

 

J9 : Izamal - Cancun : 250km

 

Aujourd'hui ne sera qu'une journée de transfert. Nous reprenons la direction de Cancun. Le séjour touche à sa fin.

Notre vol pour Miami (notre escale pour Paris) n'est que le lendemain matin. Nous trouvons donc un hôtel à proximité de l'aéroport mais je ne le recommanderai à personne! Les draps avaient des tâches douteuses, les lampes de chevet ne s'allumaient pas, il pleuvait dans la chambre..... que du bonheur !!!

Nous avons fait un petit tour dans Cancun, histoire de savoir à quoi ça ressemble. Et bien.... comment dire.... passez votre chemin !!! Il n'y a rien à voir, rien à faire. C'est envahi de touristes américains et européens, la côte est bétonnée et colonisée par des barres d'hôtels. Bref, on n'a pas aimé ! Et pour nous ce n'est pas le Mexique.

 

 

J10 : Départ

 

Ce matin, nous nous envolons pour Miami. Aurevoir Mexique! Aurevoir Yucatan !!!

Encore un magnifique pays que nous espérons retourner découvrir prochainement. Les Mexicains sont gentils et très ouverts (à condition de parler espagnol). Nous avons vu beaucoup de très beaux endroits et fait de magnifiques rencontres.

Allez y, vous serez conquis !

 

 

HASTA LUEGO

 

 

Infos utiles :

 

* Passeport valide 6 mois après le retour + la carte touristique (à remplir correctement) que l'on vous remet dans l'avion. Elle sera tamponnée à votre arrivée et devra être restituée aux autorités le jour de votre départ. Prévoir 25$ de taxe à régler à votre arrivée au Mexique

* La monnaie est le peso. Il est indexé sur le dollar et s'écrit $. Soyez donc vigilants sur les prix. Certains sont en $(pesos) d'autres en $US (dollar). Pas pareil !!!

10 pesos =  0.6€

1€ = 16 pesos   20 pesos Mexicains

 

 

 

 

 

 

 

* Le pourboire (propina en espagnol) est une tradition (entre 10% et 15% de la note au restaurant). Pensez à toujours avoir de la monnaie avec vous.

* La langue est l'espagnol. Si vous le parlez de nombreuses portes s'ouvriront. En revanche, si vous utilisez l'anglais, attendez vous à recevoir un accueil bien plus froid. Mieux vaut parler français qu'anglais (petit conseil) !

* Côté santé, soyez à jour dans tous vos vaccins et extrêment vigilants sur la nourriture !!! Turista, fièvre typhoïde, hépatites.... ne sont pas de bons souvenirs de vacances! (je peux en parler, j'ai ramené des miliers de parasites dans mon intestin malgré notre attention sur nos boissons et aliments. Depuis, je souffre d'intolérance alimentaire). Prevoyez donc une trousse de médicaments avec absolument des anti-diarrhéïques.

* Attention aux arnaques en tout genre. Nous y avons été confrontés à la station essence de Tulum. Nous nous sommes rendus compte trop tard qu'il ne nous avait pas rendu la monnaie sur le bon billet..... bon ca va pas chercher bien loin mais pour le principe ça fait jamais plaisir de se faire truander!

* Pour le décalage horaire c'est assez complexe car le Mexique est sur 3 fuseaux horaires et ne passe pas à l'heure d'été ou d'hiver en même temps que nous. Comptez en gros 7h de décalage (vous affinerez sur place en arrivant). Quand il est 12h à Mexico, il est 19h à Paris.

* Adaptateur de prises indispensable car les prises sont à fiches plates et c'est du 110 volts.

* Si vous envoyez des cartes postales ne soyez pas pressés ! Cela peut mettre de 2 semaines à plusieurs mois pour arriver en France..... (Timbre à 13 pesos)

* Conduite à gauche comme chez nous mais signalisation ressemblante aux USA. Permis international pas nécessaire mais bien pratique si vous vous faites arrêter et confisquer vos papiers

* C'est le pays des hamacs. Vous en trouverez de partout. Reste plus qu'à faire un choix sur le modèle à ramener.... dur, dur!

 

 

Quelques mots d'espagnol :

 

Oui = Si

Non = No

Merci = Gracias

De rien  = De nada

S'il vous plaît = Por favor

Bonjour = Hola ou Buenos dias (le matin), Buenas tardes (l'après-midi et le soir)

Bonne nuit = Buenas noches

A bientôt = Hasta luego

Aurevoir = Adios

Je ne comprends pas = No entiendo

Je suis français = Soy Francés

Bien = Bien

Mal = Mal

Ouvert = Abierto

Fermé = Cerrado

Un peu = Un poco

Beaucoup = Mucho

Tout = Todo

Le petit déjeuner = El desayuno

Le repas = La comida

L'addition = La cuenta

Gauche = Izquierda

Droite = Derecha

En haut = Arriba

En bas = Abajo

Loin = Lejos

Près = Cerca

Les toilettes = Los baños

La bière = La Cerveza

A votre santé! = Salud!

L'eau = El agua

La viande = La Carne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article