Lili à Hong Kong

Publié le par lili en escales

Lili à Hong Kong

Du 28 Février au 1er Mars 2016

&

La journée du 12 Mars 2016

Lili à Hong Kong

Samedi 28 Février 2016

Ce soir nous nous envolons pour Hong Kong. Plus de 12h de vol nous attendent. Rien que d'y penser, on a déjà mal aux fesses...

Hong Kong n'est en réalité qu'une halte dans notre voyage jusqu'aux Philippines (http://lili-en-escales.over-blog.fr/2016/03/lili-aux-philippines.html). Nous en profitons pour faire un petit coucou à notre cousine Mathilde et son futur époux Nigel. Ils ont quitté Singapour (http://lili-en-escales.over-blog.fr/article-lili-a-singapour-111014742.html), où nous leur avions rendu visite en 2013 lors de notre voyage pour Bali (http://lili-en-escales.over-blog.fr/article-lili-a-bali-111014756.html), pour venir s'installer à Hong Kong.

Au départ de CDG
Au départ de CDG

Au départ de CDG

Le trajet va finalement assez vite passer. Avec le décalage horaire, nous avons perdu une journée entière. Cela fait bizarre de se dire que nous sommes dimanche soir...

Nous arrivons

Nous arrivons

Quand nous approchons d'Hong Kong, le soleil est en train de se coucher. Depuis le hublot nous admirons le spectacle.

Coucher de soleil sur les îles au large d'Hong Kong
Coucher de soleil sur les îles au large d'Hong Kong

Coucher de soleil sur les îles au large d'Hong Kong

Nous nous posons, comme prévu à 18h30. Nous récupérons nos bagages et passons les formalités de police assez rapidement. Nigel nous attend à la sortie. C'est agréable d'être attendu à l'autre bout du monde ;-)

Nous le suivons jusqu'à la station de taxis de l'aéroport. Heureusement qu'il est avec nous pour nous expliquer le code couleur des taxis. En effet, il existe 3 couleurs de véhicules qui correspondent chacune à une zone géographique spécifique de la ville :

* Rouge pour le centre de Hong Kong,

* Vert pour les Nouveaux Territoires

* Bleu pour Lantau

Nous nous insérons donc dans la file d'attente des taxis rouges. Les coffres des voitures étant petits, les valises dépassent mais cela ne semble pas perturber les chauffeurs habitués à faire le trajet. Ils sont tous équipés de tendeurs ou autres sangles pour remédier au problème.

Taxi Hongkongais

Taxi Hongkongais

Nous retrouvons Mathilde dans leur joli petit appartement. Cela fait tellement plaisir de les voir!

Le temps de poser nos valises et nous voilà partis pour notre 1er vrai contact avec Hong Kong.

Hong Kong signifie "port parfumé". Colonie britannique de 1842 à 1997, date à laquelle elle a été rétrocédée à la Chine, Hong Kong a pu conserver son système légal et politique, sa monnaie et ses équipes sportives internationales. Elle compte aujourd'hui environ 7 millions d'habitants sur les 262 îles qui composent l'archipel.

Carte de Hong Kong

Carte de Hong Kong

Nous nous rendons dans le quartier de Kowloon, plus précisément à Mong Kok.

Ici, les rues sont couvertes d'enseignes lumineuses. Il fait jour en pleine nuit! On a comme l'impression d'être à Time Square sauf que c'est tout écrit en chinois ;-)

Nous déambulons dans les rues, passons d'un petit marché étriqué dans une ruelle à de grandes artères illuminées. Contrairement à ce que je craignais, Hong Kong n'est ni puante ni pullulante. Il y a certes du monde dans les rues mais pas plus que dans n'importe quelle autre mégapole du globe. L'agoraphobe que je suis est rassurée ;-)

Mong Kok by night
Mong Kok by night
Mong Kok by night
Mong Kok by night
Mong Kok by night
Mong Kok by night

Mong Kok by night

Dans ce petit marché, il n'y a pas de denrées périssables seulement des babioles et des souvenirs. Cela me convient très bien comme mise en jambe! lol

Marché de nuit à Mong Kok
Marché de nuit à Mong Kok
Marché de nuit à Mong Kok
Marché de nuit à Mong Kok
Marché de nuit à Mong Kok

Marché de nuit à Mong Kok

Cette petite balade nocturne nous a mis en appétit. Nos 2 supers guides, Mathilde et Nigel, nous ont réservé une petite surprise : un restaurant typique de Hong Kong, le Sham Tseng Chan Kee Roasted Goose. Au menu de cette découverte gastronomique locale, le "char siew" (porc caramélisé) et le "roasted goose" (oie rôtie). C'est très bon, un peu gras peut-être.

Il existe une particularité à Hong Kong fort surprenante : les hongkongais ont pris l'habitude de laver eux-mêmes leurs baguettes, bols et assiettes avant de commencer leur repas doutant de l'hygiène de certains restaurants. Ce rituel est surtout réalisé dans les restaurants de rue ou bon marché mais il n'est pas rare de voir des clients s'adonner à ce nettoyage dans des restaurants plus haut de gamme. C'est devenu une sorte de réflexe qui ne choque évidemment personne ici. Bon j'avoue que ça m'a laissé perplexe...

Roasted Goose au restaurant Sham Tseng Chan Kee Roasted Goose
Roasted Goose au restaurant Sham Tseng Chan Kee Roasted Goose
Roasted Goose au restaurant Sham Tseng Chan Kee Roasted Goose

Roasted Goose au restaurant Sham Tseng Chan Kee Roasted Goose

Je ne vous cache pas que, sans Nigel, l'expérience aurait été des plus délicates. Pour commencer, je crois que nous n'aurions jamais osé rentrer dans ce genre de restaurant (trop peur de manger du chat, du rat ou autre ; trop peur de l'intoxication alimentaire...) sans oublier les difficultés pour comprendre et se faire comprendre. Bref, merci Nigel!

Pas toujours facile de comprendre...heureusement il y a les dessins et les nombres ;-)
Pas toujours facile de comprendre...heureusement il y a les dessins et les nombres ;-)

Pas toujours facile de comprendre...heureusement il y a les dessins et les nombres ;-)

Notre 2ème découverte gustative du jour sera une "egg waffle" (Gai Daan Zai) achetée dans une des nombreuses échoppes de rue (recette en fin d'article).

Hong Kong est le paradis de la Street Food. On peut manger de tout et à toutes heures et pour 15$HKG (1.5€) seulement, on se délecte de cette spécialité typiquement hongkongaise. Trop bon!

Gai Daan Zai signifie en cantonnais "soufflés aux oeufs de poule". Cette gaufre ronde, constituée de petites boules croustillantes à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur, aurait été inventée dans les années 50 par un épicier de Hong Kong qui ne voulait pas perdre ses oeufs cassés. Il aurait ainsi ajouté de la farine et du sucre et fait cuire la préparation dans un moule en nid d'abeille destiné à la cuisson des oeufs de caille.

Egg Waffle ou Gai Daan Zai

Egg Waffle ou Gai Daan Zai

La fatigue et le décalage horaire commencent à se faire sentir, il est temps de rentrer pour une bonne nuit de sommeil. Nous prenons le mini bus (20$HKG par personne), encore une expérience haute en couleur! Il faut bien s'accrocher si on ne veut pas valser au moindre coup de volant... Sébastien Loeb n'a qu'à bien se tenir! lol

Mini Bus

Mini Bus

Lundi 29 Février 2016

Nous n'avons que cette journée pour découvrir Hong Kong, alors pas le temps de faire une grasse matinée ce matin.
Sur les conseils de Mathilde, nous prenons le bus pour rejoindre la station de métro de Lai King. De là, nous pouvons prendre la ligne jaune jusqu'à Hong Kong, bien plus rapide que la rouge.

Il fait un temps magnifique, nous sommes vernis ;-)

Plan du métro de Hong Kong

Plan du métro de Hong Kong

Nous débouchons en plein coeur du centre économique d'Hong Kong. Autour de nous, les buildings rivalisent de modernisme, de hauteur et de design. 

C'est ici que la plupart des entreprises multinationales, comme les banques, ont installé leur siège. Très impressionnant.

Quartier Central de Hong Kong avec ses buildings
Quartier Central de Hong Kong avec ses buildings
Quartier Central de Hong Kong avec ses buildings
Quartier Central de Hong Kong avec ses buildings

Quartier Central de Hong Kong avec ses buildings

Nous poursuivons jusqu'à l'escalator des Mid-Levels. Cet escalator est le plus grand escalator extérieur couvert du monde. Construit en 1993 par une entreprise française (Constructions Industrielles de la Méditerranée), cet escalator mesure 800m de long avec un dénivelé de 135m. Il relie Queen's Road Central à Conduit Road. Son trafic journalier est de 85000 personnes alors qu'il était conçu pour accueillir 27000 personnes... Un sens de circulation a donc été instauré : il fonctionne dans le sens de la descente de 6h du matin à 10h et dans le sens de la montée de 10h30 à minuit.

Je vous le donne en mille : à quelle heure, selon vous, étions-nous aux pieds de cet escalator? 9h30, évidemment!!! 2 solutions s'offre alors à nous : attendre que le sens de circulation nous soit favorable ou monter à pieds via les escaliers qui le jouxtent. Comme nous n'avons pas de temps à perdre, nous optons à l'insu de notre plein gré pour la solution numéro 2 : grimper!

Mais quelle idée!!!

L'escalator des Mid-Levels

L'escalator des Mid-Levels

Tout ça pour redescendre quelques minutes plus tard en direction du tram pour Victoria Peak via le parc botanique et zoologique de Hong Kong.

On aime bien transpirer de bon matin, comme ça, gratuitement ;-)

Parc botanique et zoologique de Hong Kong

Parc botanique et zoologique de Hong Kong

A 10h, nous sommes dans la file d'attente du Peak Tram (http://www.thepeak.com.hk/en/5_5_6.asp). A cette heure-ci, il n'y a encore pas trop de monde. Nous patientons tranquillement au soleil.

Nous achetons 2 billets aller-retour pour le Peak Tram Skypass (83$HKG par personne) et après presque 40 minutes d'attente, nous montons à bord du funiculaire.

Le Peak Tram, construit en 1888, transporte plus de 10000 personnes par jour, soit environ 4 millions de passagers par an. C'est la façon la plus rapide et la plus pittoresque d'atteindre Victoria Peak, le point culminant de cette partie de l'île. Avec une altitude de 552m, il offre une vue imprenable sur Hong Kong

The Peak est, quant à lui, le quartier résidentiel de Hong Kong depuis l'arrivée des Britanniques au XIXème siècle. Les tai pan (riches hommes d'affaires) s'y faisaient alors construire des résidences d'été pour fuir la chaleur (il y fait généralement 5°c de moins qu'en bas). C'est aujourd'hui la principale destination touristique de Hong Kong et le quartier où l'immobilier est le plus cher. 

Bon ce n'est pas le seul quartier à être hors de prix puisque Hong Kong est la ville la plus chère du monde et, avec plus de 7 millions d'habitants entassés sur 1104km², il n'y a tout simplement pas assez de terre pour tout le monde.

Le funiculaire pour The Peak

Le funiculaire pour The Peak

Nous quittons le funiculaire pour rejoindre l'enfilade d'escalators. Je crois que Hong Kong a la plus forte concentration d'escalators au mètre carré du monde !!!

Succession d'escalators dans le Peak Tower

Succession d'escalators dans le Peak Tower

Après avoir emprunté près d'une vingtaine d'escalators, nous arrivons enfin sur le toit du Peak Tower. Nous sommes à 428m d'altitude, devant nous Hong Kong !

Le vent souffle assez fort depuis le Sky Terrace 428 Overview mais la vue à 360° est exceptionnelle!

Aujourd'hui le ciel est totalement dégagé, nous savourons d'autant plus le panorama.

Vue sur Hong Kong depuis The Peak

Vue sur Hong Kong depuis The Peak

Après une demi-heure passée à admirer la vue, nous décidons de prolonger le plaisir en nous installant à l'une des tables panoramiques du restaurant Bubba Gump. Ca nous rappelle un peu les Etats-Unis en plus ;-)

Cette petite pause repas nous a fait le plus grand bien. Nous revoilà d'attaque pour arpenter le reste de la ville mais avant cela, il faut refaire la queue pour le funiculaire ;-)

De retour dans Central, nous mettons le cap sur Victoria Harbour. A l'intersection avec Chater Road, nous apercevons pour la 1ère fois les fameux tramways de Hong Kong, les seuls tramways à impérial du monde. C'est aussi le transport public le moins cher de toute la ville puisque, quelque soit le trajet, le billet coûte 2.30$HKG.

Connus sous le nom de "ding-ding" en raison de leur klaxon caractéristique, ces tramways (163 au total) desservent depuis 1904 toute la bande côtière de l'île de Hong Kong. Ils transportent plus de 200 000 passagers par jour.

Je ne peux pas vous raconter comment c'est de circuler à bord de ces icônes car nous n'avions pas le temps de tout faire. Une prochaine fois peut-être ;-)

Les tramways
Les tramways
Les tramways
Les tramways

Les tramways

Par contre, il est une icône que nous ne voulions rater sous aucun prétexte: le ferry.

Pour la modique somme de 2.50$HKG, on peut monter sur le pont supérieur (2$HKG pour le pont inférieur) de l'un de ces ferries. Inaugurés en 1888, ces petits bateaux diesel permettent de relier l'île de Hong Kong avec Kowloon ou les îles environnantes. La flotte de Star Ferry se compose de 9 bateaux, baptisés Morning Star, Night Star, Solar Star ou encore Golden Star. La traversée dure environ 9 minutes, soit le temps qu'il fallait pour lire, dit-on, le Hong Kong Star, petit journal local.

Nous l'avons emprunté dans les 2 sens, une fois au pont inférieur, une fois sur le pont supérieur. Un vrai voyage dans le temps!

Le Solar Star

Le Solar Star

Pont inférieur réservé aux pauvres donc aux chinois
Pont inférieur réservé aux pauvres donc aux chinois

Pont inférieur réservé aux pauvres donc aux chinois

Pont supérieur réservé aux riches donc aux étrangers
Pont supérieur réservé aux riches donc aux étrangers

Pont supérieur réservé aux riches donc aux étrangers

Les ferries ne sont pas les seuls à naviguer entre l'île de Hong Kong et Kowloon, une magnifique jonque chinoise fait aussi découvrir la baie aux touristes. Il s'agit de l'Aqua Luna (http://aqualuna.com.hk/experience) mais il faut réserver longtemps à l'avance.... Une autre fois peut-être pour nous...

Le Night Ferry et l'Aqua Luna dans la baie de Hong Kong
Le Night Ferry et l'Aqua Luna dans la baie de Hong Kong
Le Night Ferry et l'Aqua Luna dans la baie de Hong Kong

Le Night Ferry et l'Aqua Luna dans la baie de Hong Kong

Une fois débarqués, nous prenons tout de suite à droite sur l'Avenue des Stars. Cette promenade longe la baie et offre de superbes points de vue sur la Skyline de Hong Kong. Nous ne pourrons malheureusement pas l'arpenter en entier car elle est fermée pour travaux au niveau du Musée des Arts. Dommage!

La Skyline de Hong Kong depuis Victoria Harbour

La Skyline de Hong Kong depuis Victoria Harbour

Nous bifurquons donc en direction du Peninsula.

A la fois monument et icône de Hong Kong, le Peninsula figure sur la liste des grands palaces internationaux. Baptisé le "plus bel hôtel à l'Est de Suez" quelques années après son ouverture en 1928, le Peninsula faisait partie, aux côtés du Raffles à Singapour, du Peace à Sanghai et du Strand à Rangoon, de ces quelques prestigieux palaces asiatiques où descendait tout le gotha international. Pour y prendre le thé, il faut s'habiller correctement et s'armer de patience.

En ce qui nous concerne, nous nous sommes contentés de faire les curieux ;-)

The Peninsula
The Peninsula

The Peninsula

Notre petite incartade sur Kowloon aura été de courte durée car l'heure tourne et nous avons encore beaucoup de choses à voir avant la fin de la journée!

Nous reprenons donc le Star Ferry puis direction le vieil Hong Kong. Dans ces ruelles assez sombres, nous longeons de nombreuses boutiques qui vendent des choses assez bizarres comme des intestins de poissons séchés ou encore divers champignons aux vertus médicinales dont seuls les chinois sont convaincus de leur efficacité... Je ne dis pas que la médecine chinoise n'est pas efficace, absolument pas, mais je m'insurge contre tous les massacres qu'ils commettent (requin, tortue, rhinocéros, éléphant, gorille, tigre....) sous prétexte qu'ils auraient des vertus thérapeutiques ou aphrodisiaques, jamais prouvées scientifiquement... Combien d'espèces sont aujourd'hui en voie de disparition à cause de leur trafic?

Hillier Street

Hillier Street

Quelques belles carrosseries au milieu du vieux Hong Kong

Quelques belles carrosseries au milieu du vieux Hong Kong

Nous approchons du Temple Man Mo et les volutes d'encens se font de plus en plus puissantes.

D'extérieur, on dirait que le temple est en feu.

Le temple de Man Mo

Le temple de Man Mo

Le temple de Man Mo est un hommage pittoresque au dieu de la littérature Man et au dieu de la guerre Mo. Ils étaient tous 2 vénérés par les étudiants qui souhaitaient réussir leurs examens afin d'obtenir un poste de fonctionnaire dans la Chine Impériale, la sélection étant alors très rigoureuse. Construit en 1847 par des taoïstes, ce temple est le plus grand temple de Man Mo de Hong Kong. A l'intérieur, des dizaines de spirales d'encens sont suspendues au plafond, diffusant un puissant parfum jusque dans la rue. Depuis des siècles, les Chinois brûlent ces spirales afin d'attirer l'attention des Dieux. Aussi connues sous le nom de "nourriture pour les dieux", elles peuvent brûler pendant des semaines.

Nous entrons. La fumée nous brûle les yeux, le nez et la gorge. Il nous faut quelques minutes pour nous habituer à cet air suffoquant.

Spirales d'encens du temple Man Mo
Spirales d'encens du temple Man Mo
Spirales d'encens du temple Man Mo

Spirales d'encens du temple Man Mo

Comme dans la majorité des temples, le rouge et or dominent car ils symbolisent la chance et la prospérité pour les Chinois.

Brûloir dans le Temple Man Mo

Brûloir dans le Temple Man Mo

Nous ne sommes pas mécontents de retrouver l'air libre après ces quelques minutes passées dans le Temple. J'ai comme l'impression d'être un hareng fumé! ;-)

A quelques pas du Temple, un tag de rue me fait un peu penser à ce que nous venons de vivre en nous faisant fumer.

Street Art

Street Art

Nous poursuivons notre découverte du quartier de Tai Ping Shan jusqu'au Pak Sing Ancestral Hall.

Dans les années 1840, Tai Ping Shan District était le quartier de Hong Kong réservé aux chinois. Avec une population en pleine expansion, le quartier s'est rapidement retrouvé surpeuplé. Les problèmes d'assainissements liés à cette surpopulation ont alors causé une épidémie de peste bubonique en 1894. Le Temple de Pak Sing, initialement construit pour accueillir les cadavres des chinois morts à l'étranger, fut alors utilisé comme clinique pour les patients chinois qui refusaient les traitements des médecins occidentaux.

Notre quota de fumée ingérée étant largement dépassé pour aujourd'hui, nous nous contentons d'admirer ce temple depuis la rue.

Le Pak Sing Ancestral Hall

Le Pak Sing Ancestral Hall

Il est temps pour nous de faire demi-tour et de rejoindre Lan Kwai Fong. Nous avons rendez-vous avec Mathilde à 18h au Hard Rock Café.

Lan Kwai Fong est LE lieu branché de Hong Kong. C'est ici que la jeunesse hongkongaise vient faire la fête après le travail. On le surnomme le "Soho" asiatique.

Pour notre part, nous allons être très raisonnables : une bonne bière et un brownie. On a besoin de reprendre des forces. Je ne sais pas combien de kilomètres à pied nous avons fait aujourd'hui mais mes jambes viennent de se mettre en grève! Pourtant, il va falloir retrouver du courage car Mathilde nous a concocté un bon petit programme pour notre dernière soirée à Hong Kong!

Nous nous mettons donc en route pour rejoindre Nigel et une amie à elle au Prince's Building. Nous les retrouvons sur le toit de l'immeuble, sur la terrasse du très select Sevva (http://www.sevva.hk/index.html). De là, nous avons une vue à 360° Central. C'est superbe!

Autour de nous, des hommes d'affaires, des banquiers. Nous faisons un peu clochard avec nos baskets et nos sacs à dos de touristes... Je ne me sens pas à ma place ainsi vêtue de haillons, au milieu de tout ce gratin... Nous ne prenons donc qu'un petit apéro.

Vue à 360° sur Hong Kong depuis la terrasse du Sevva
Vue à 360° sur Hong Kong depuis la terrasse du Sevva

Vue à 360° sur Hong Kong depuis la terrasse du Sevva

Nigel nous a acheté des "Char Siew Buns" (sorte de brioche fourrée au porc laqué) de chez Tim Ho Wan, une institution à Hong Kong. Délicieux!!!

Notre découverte gastronomique chinoise ne s'arrête pas là! Mathilde et Nigel ont prévu de nous amener au restaurant Crystal Jade dans le IFC Mall (http://hk.crystaljade.com/).

Au menu : des "xia long bao" (raviolis de viande cuits à l'étuvée), des "dumplings" ou "dim sum" (sorte de petits pains blancs farcis) et des "dandan mian" (nouilles chinoises fraîches flottant dans une sauce aux cacahuètes et sésame très pimentée).

Note pour plus tard : quand, en Asie, il y a sur une carte 2 piments sur 3 colorés en face du plat que l'on a choisi, mieux vaut avoir le palais bien accroché! Mon plat de dandan mian était tellement épicé que j'ai ai eu le hoquet!

Notre visite éclair de Hong Kong s'arrête là pour cette fois. Demain, nous nous envolons pour les Philippines (http://lili-en-escales.over-blog.fr/2016/03/lili-aux-philippines.html). Nous ferons le 2ème round dans une dizaine de jours après notre séjour plongée à Bohol mais sans Nigel et Mathilde.

 

Samedi 12 Mars 2016

La journée s'annonce longue et chargée. Le réveil a sonné à 4h15 pour sauter dans notre avion entre Cébu et Hong Kong.

A 8h45, notre avion se pose sur le tarmac de l'aéroport de Hong Kong. Nous récupérons nos valises avant de passer les formalités de police et de douanes. A 9h30, nous sommes dans l'aérogare à la recherche d'une solution pour entreposer nos bagages jusqu'à notre vol du soir. Nous trouvons un service de consigne à 12$HKG de l'heure par valise. Pas donné! Mais nous n'avons pas trop le choix si l'on veut aller visiter Hong Kong.... Mais avant cela, un petit déjeuner s'impose ;-)

Une fois l'intendance réglée, nous allons nous renseigner au comptoir informations de l'aéroport sur les possibilités pour se rendre au Temple des 10 000 bouddhas. Nous avions prévu de prendre le métro aérien MTR (200$HKG par personne) mais l'employé nous conseille plutôt de prendre le bus n°A41 (22.30$HKG par personne) qui nous mènera directement à la station Sha Tin. C'est 10 fois moins cher et direct!!! Vendu! En plus, nous allons pouvoir profiter du paysage en route. Quoi demander de mieux? Le soleil peut-être?....

A bord du bus n°A41 en direction de Sha Tin
A bord du bus n°A41 en direction de Sha Tin
A bord du bus n°A41 en direction de Sha Tin

A bord du bus n°A41 en direction de Sha Tin

A Sha Tin, nous descendons. Les panneaux de direction nous sont alors d'une grande aide....

C'est clair non?

C'est clair non?

Malgré les indications de notre petit guide de Hong Kong, nous nous trompons et rentrons dans le Po Fook Hill Ancestral Hall (un cimetière). Un des gardes nous explique alors comment trouver le chemin qui monte au Monastère des 10 000 Bouddhas. Il faut longer le bâtiment où se trouve IKEA et suivre un petit sentier grillagé et surélevé de barbelés. Pas simple à trouver du 1er coup... 

Po Fook Hill Ancestral Hall

Po Fook Hill Ancestral Hall

Le monastère des 10 000 Bouddhas est fondé en 1951 par le Vénérable Yuet Kai. Il tire son nom de ces innombrables statues qui peuplent les lieux, chacune arborant des traits uniques. Celles que l'on voit lors de l'ascension vers le monastère sont parmi les plus extravagantes : des Bouddhas corpulents, maigres, chauves ou chevelus, accompagnés de chiens, de dragons ou de crapauds ; joyeux, énigmatiques, sévères ou tristes. Les observer une à une permet d'oublier que la grimpette est rude ;-)

Une sélection de quelques bouddhas parmi les 500 croisés
Une sélection de quelques bouddhas parmi les 500 croisés
Une sélection de quelques bouddhas parmi les 500 croisés

Une sélection de quelques bouddhas parmi les 500 croisés

La montée au Monastère des 10 000 buddhas
La montée au Monastère des 10 000 buddhas
La montée au Monastère des 10 000 buddhas

La montée au Monastère des 10 000 buddhas

Plus de 400 marches plus tard, on atteint le monastère. Ce temple est celui qui abrite les " 10 000 bouddhas " à proprement parler (il en compte en réalité plus de 12800). Ces nombreuses figurines, chacune plaquée d'or et dans une posture différente des autres, recouvrent les 4 murs à l'intérieur du temple, du sol au plafond, sur près de 9 mètres de haut. C'est très impressionnant!

Kwun Yam Pavillon et le Monastère des 10 000 Bouddhas en arrière-plan

Kwun Yam Pavillon et le Monastère des 10 000 Bouddhas en arrière-plan

Lili à Hong Kong
Le Monastère des 10 000 Bouddhas

Le Monastère des 10 000 Bouddhas

La terrasse du monastère avec la Pagode
La terrasse du monastère avec la Pagode

La terrasse du monastère avec la Pagode

Sur la 1ère terrasse du Monastère
Sur la 1ère terrasse du Monastère

Sur la 1ère terrasse du Monastère

Lili à Hong Kong

Au total, le Monastère dispose de 5 temples, 4 pavillons, une véranda et une pagode.

Nous poursuivons notre ascension via les 69 autres marches qui mènent à la terrasse supérieure. Sur ce chemin, les femmes sont à l'honneur.

Statues de femmes sur le sentier qui mène à la terrasse supérieure
Statues de femmes sur le sentier qui mène à la terrasse supérieure
Statues de femmes sur le sentier qui mène à la terrasse supérieure
Statues de femmes sur le sentier qui mène à la terrasse supérieure

Statues de femmes sur le sentier qui mène à la terrasse supérieure

Arrivés sur la terrasse supérieure, nous prenons tout de suite à gauche pour aller voir un petit temple qui semble dédié aux signes astrologiques chinois. Il s'agit en fait d'une petite esplanade entourée de 60 statues de guerriers, toutes numérotées. Chaque numéro de statue correspond à 3 années espacées de 60 ans chacune (de 1900 à 2079). Par exemple, la statue n°57 correspond à 1920, 1980 et 2040.

Nous nous amusons donc à retrouver l'année de naissance de chaque membre de notre famille grâce au tableau affiché à l'entrée. ;-)

La terrasse supérieure vue depuis l'esplanade des signes astrologiques chinois

La terrasse supérieure vue depuis l'esplanade des signes astrologiques chinois

Temple dédié aux signes astrologiques chinois

Temple dédié aux signes astrologiques chinois

Le tableau répertoriant les années de naissance et les numéros de statues

Le tableau répertoriant les années de naissance et les numéros de statues

Nos statues de naissance ;-)

Nos statues de naissance ;-)

Quelques gouttes commencent à tomber, nous accélérons donc le pas et poursuivons la découverte de la terrasse supérieure.

Columbarium contenant des tablettes ancestrales

Columbarium contenant des tablettes ancestrales

La "Avalotiskesvara House"
La "Avalotiskesvara House"

La "Avalotiskesvara House"

Statue de Kwun Yam (statue blanche)
Statue de Kwun Yam (statue blanche)

Statue de Kwun Yam (statue blanche)

Il est déjà 14h quand nous quittons l'enceinte du Monastère des 10 000 Bouddhas. Que le temps passe vite!

Nous poursuivons à pied jusqu'à la Shing Mun River. Sur la route, des pancartes et des buildings hors d'âge.

Lili à Hong Kong
Lili à Hong Kong
Shing Mun River

Shing Mun River

La météo n'ayant pas l'air de vouloir s'arranger, nous rebroussons chemin jusqu'à la station de métro Sha Tin pour rejoindre Diamond Hill et le Chi Lin Nunnery.

Street Art vers Sha Tin

Street Art vers Sha Tin

Le couvent de Chi Lin est une reproduction tout à fait remarquable d'un monastère sous la dynastie Tang. Construit en 1934 et rénové en 1990, cet ensemble de constructions en bois décoré de dorures et sculptures dénote au milieu des buildings de Hong Kong.

Le couvent de Chi Lin
Le couvent de Chi Lin

Le couvent de Chi Lin

Accolés au Chi Lin Nunnery, les jardins de Nan Lian s'étendent sur plus de 3 hectares. Organisés en fonction des règles ancestrales du Feng shui, ils offrent une oasis de paix au milieu du tumulte de Hong Kong. Des gardiens sont même là pour faire respecter le silence.

Lili à Hong Kong
Les jardins de Nan Lian
Les jardins de Nan Lian

Les jardins de Nan Lian

Il est déjà 16h. La faim commence à nous tirailler et la fatigue de la journée à peser. Il est temps de prendre le chemin de l'aéroport. Nous reprenons le métro jusqu'à Sha Tin où nous attend le même bus que ce matin, le n°A41.

Pub dans le métro

Pub dans le métro

A 17h30, nous sommes de retour dans l'aérogare. Nous récupérons nos valises au service de consigne et allons nous offrir un burger chez Mc Donald's. Bon ce ne fut pas la meilleure idée du séjour car Julien a attrapé une belle intoxication alimentaire mais on ne pouvait pas savoir....

L'attente devant la porte d'embarquement pour notre vol de 23h30 est longue. Nous sommes en train de payer le réveil à 4h et la visite intense de la journée. Vivement qu'on soit installés dans l'avion et qu'on dorme!

Hong Kong nous aura achevé ;-)

Paris?

Paris?

Informations utiles :

- Passeport valable au moins 1 mois après la date de retour

- Pas de vaccins ni de traitements spécifiques recommandés

- Décalage horaire avec Paris : +6h en été et +7h en hiver

- Le printemps et l'automne sont les meilleures saisons pour visiter Hong Kong

- La monnaie est le dollar hongkongais : 1$HKG = 0.10€

- Pensez à prendre un adaptateur pour les prises électriques (modèle anglais)

- L'anglais, le cantonais et le mandarin sont les 3 langues les plus parlées

- Le WIFI est gratuit et accessible quasi partout dans Hong Kong

- Pour 150$HKG, on peut acheter la carte "Octopus" (aéroport, station de métro, office du tourisme), sorte de carte de paiement prépayée. Elle permet d'emprunter tous les transports en commun de Hong Kong jusqu'à épuisement du crédit. (http://www.octopus.com.hk/home/en/index.html)

Dollar Hongkongais
Dollar Hongkongais

Dollar Hongkongais

Recette Gan Daan Zai :
 

Ingrédients : 

140 g de farine
7,5 g de levure chimique
28 g de farine de tapioca (à défaut de la fécule de maïs - Maïzena)
2 œufs
140 g de sucre
28 g de lait concentré non sucré
140 ml d'eau
28 g d'huile de colza
2 gouttes d'essence de vanille
       

Mélanger ensemble la farine, la levure chimique et la farine de tapioca.

A part, mélanger ensemble les œufs et le sucre, puis ajouter le lait concentré, l'eau et l'huile.

Ajouter petit à petit le mélange liquide au mélange sec.
Puis parfumer avec l'extrait de vanille.

Laisser la pâte au moins 1 heure au réfrigérateur.

Faire chauffer le moule à gaufres, et l'huiler légèrement.

Lorsque le moule est bien chaud verser de la pâte dans le moule et refermer.

Publié dans Asie

Commenter cet article